BFM Business

Pouvoir d'achat: comment le gouvernement va augmenter celui des bas salaires

Le Premier ministre cherche comment faire un geste fort en direction des ménages modestes

Le Premier ministre cherche comment faire un geste fort en direction des ménages modestes - -

Le budget 2014 sera adopté officiellement mercredi 25 septembre. Il contiendra quelques mesures destinées à améliorer le pouvoir d'achat des foyers modestes. Mais le gouvernement travaille encore sur de nouvelles pistes avec ses députés.

Comment donner un coup de pouce au pouvoir d'achat des bas salaires ? "Rien n'est encore arrêté", nous dit un parlementaire influent de la majorite, qui négocie toujours avec l'Elysee et Matignon.

Pas question de revenir sur la défiscalisation des heures supplémentaires, a répété le gouvernement depuis plusieurs semaines. En revanche, une chose est déjà actée dans le budget 2014 : une nouvelle décote de l'impot sur le revenu (IR) qui permettra aux foyers les plus modestes de réduire le montant de leur facture, voir d'échapper à l'impôt.

Le problème est que ce coups de pouce de dernière minute, mis en avant par François Hollande le 15 septembre sur TF1, semble insuffisant. Selon nos informations, le gouvernement va donc laisser la main à des parlementaires de la majorité pour qu'ils deposent par amendements de nouvelles mesures pendant le débat parlementaire,.

Coup de pouce à la PPE?

Dans les tuyaux, il ya une hausse de la Prime pour l'Emploi (PPE), ou encore un dispositif permettant aux nouveaux imposables de 2013 - plus d'un million- d'être exonérés de certaines taxes liées à l'IR, comme la redevance télé ou la taxe d'habitation.

Mais ces mesures auront évidemment un coût. Un des négociateurs PS l'estime à 750 millions d'euros. Il faudra donc le compenser, soit par de nouvelles economies sur les dépenses, soit par de nouvelles recettes. Bref, un nouveau casse tête fiscal en perspective pour la majorité après celui sur la pause fiscale !

Mathieu Jolivet