BFM Business

Pouvoir d'achat: retour sur quarante ans de désillusion

Le pouvoir d'achat des Français a reculé en 2012

Le pouvoir d'achat des Français a reculé en 2012 - -

Pour la première fois, le pouvoir d'achat des Français a reculé en 2012 selon les données fournies par l'Insee, le 27 mars. Editorialiste à BFMBusiness, Emmanuel Lechypre revient sur ces années de marasme.

Depuis le premier choc pétrolier de 1973, il y a quarante ans, les Français ont l’impression de vivre dans une crise qui n’en finit pas. Au point qu’on se demande s’ils n’éxagèrent pas et ne sont pas toujours en train de se plaindre. Une interrogation justifiée si l’on regarde l’évolution du pouvoir d’achat sur longue période.

La crise de 1973, par exemple, paraît rétrospectivement bien douce à côté de celle que les Français vivent aujourd’hui. La preuve : entre 1972 et 1976, le pouvoir d’achat des Français a augmenté de pas moins de 18% !

Du jamais vu

Et avant même la crise pétrolière, la période précédente de rigueur, marquée à la fin des années 1950 par le plan Pinay-Rueff, avait tout de même laissé au pouvoir d’achat des ménages une marge de progression de 15%.

Sans compter que depuis 1973, la crise n’a pas été continue puisqu’entre 2000 et 2004, la capacité à dépenser des ménages a progressé de plus de 10%.

Les Français ont tout de même raison sur un point, malheureusement, faudrait-il ajouter : les quatre années qui se sont écoulées depuis que la crise financière, fin 2008, sont bien les plus terribles pour le pouvoir d’achat depuis la seconde guerre mondiale.

Elles n’ont, en effet, été marqué que par une revalorisation de 4% de ce pouvoir d'achat. Moins encore que durant la période 1992-1996, marquée par la récession de 1993, et les années 1980-1984, lorsque la gauche s’est convertie à la rigueur.

Emmanuel Lechypre