BFM Business

Pierre Gattaz félicite Macron mais prévient que sa tâche est "immense"

"Nous attendons du prochain gouvernement qu'il mène les réformes qui permettront à tous les Français de gagner, aux entrepreneurs de se développer depuis la France et aux investisseurs étrangers de venir investir en confiance" explique M. Gattaz.

"Nous attendons du prochain gouvernement qu'il mène les réformes qui permettront à tous les Français de gagner, aux entrepreneurs de se développer depuis la France et aux investisseurs étrangers de venir investir en confiance" explique M. Gattaz. - Patrick Kovarick-AFP

Le président du Medef Pierre Gattaz a félicité dimanche Emmanuel Macron, vainqueur de l'élection présidentielle, tout en prévenant ce dernier que la tâche pour engager des réformes serait "immense".

"J'adresse mes chaleureuses félicitations à Emmanuel Macron pour son élection à la Présidence de la République. La tâche qui lui incombe désormais est immense", a déclaré Pierre Gattaz dans une vidéo publiée sur la plateforme vidéo Youtube.

"La campagne électorale qui vient de s'achever a révélé des tensions sociales, territoriales et identitaires. Elle a aussi été marquée par les mensonges et les illusions économiques venant de tous bords. Or la création d'emplois dépend des entreprises, et j'espère que celles-ci seront enfin écoutées", a plaidé le responsable du Medef.

"Libérer les énergies créatrices de richesse et d'emploi"

"Nous attendons du prochain gouvernement qu'il mène les réformes qui permettront à tous les Français de gagner, aux entrepreneurs de se développer depuis la France et aux investisseurs étrangers de venir investir en confiance", poursuit M. Gattaz.

Cela nécessite notamment de "libérer les énergies créatrices de richesses et d'emplois en simplifiant le droit du travail, en baissant les charges et en réformant la fiscalité", met-il encore en avant.

Dans ce contexte, les mesures que prendra le nouveau président français dans les prochaines semaines "seront déterminantes pour retrouver une dynamique de création d'emplois", déclare le patron des patrons, tout en appelant M. Macron à "susciter" la confiance des chefs d'entreprises.

Et d'ajouter que "le Medef prendra toutes ses responsabilités. Il sera un partenaire loyal et exigeant. Il ne sera ni un opposant, ni un partisan".

F.B avec AFP