BFM Eco

Le taux de chômage aux États-Unis à son plus bas niveau depuis... 1969

La chute du taux de chômage à 3,6% reflète de solides embauches dans de nombreux secteurs, allant des services professionnels aux entreprises au bâtiment en passant par la santé ou l'assistance sociale.

La chute du taux de chômage à 3,6% reflète de solides embauches dans de nombreux secteurs, allant des services professionnels aux entreprises au bâtiment en passant par la santé ou l'assistance sociale. - Justin Sullivan-Getty Images North America-AFP

Pour la première fois depuis presque cinquante ans, le taux de chômage aux États-Unis est tombé à 3,6% en avril, reculant par rapport à mars grâce à plus de 263.000 créations d'emplois.

Les États-Unis connaissent une embellie sans précédent sur le front de l'emploi que le président Donald Trump n'a pas manqué de saluer sur Twitter (cf tweet ci-dessous). Pour la première fois depuis décembre 1969, le taux de chômage aux États-Unis est tombé à 3,6% en avril 2019. Il a reculé de 0,2 point par rapport à mars, où il s'établissait à 3,8%.

Ce recul du nombre de chômeurs est due aux créations d'emplois qui ont de nouveau été très soutenues à 263.000, dépassant largement les attentes des analystes qui étaient de 200.000, selon les chiffres officiels de l'emploi publiés par le département du Travail ce vendredi 3 mai.

Ce plus faible taux de chômage depuis presque 50 ans reflète de solides embauches dans de nombreux secteurs, allant des services professionnels aux entreprises du bâtiment en passant par la santé ou l'assistance sociale.

Si le secteur manufacturier n'a créé que 4.000 nouveaux emplois le mois dernier, celui des services a affiché son meilleur score depuis trois mois avec 202.000 embauches.

Alors que le marché boursier est reparti vers des records, le ministère du Travail note que les services financiers réembauchent largement depuis deux mois. Les emplois publics aussi ont fait bonne figure, s'inscrivant avec 27.000 embauches, au plus haut depuis huit mois, probablement dû au projet de recensement en cours qui va nécessiter beaucoup de personnels.

Le taux de chômage tombe à 3,1% chez les femmes

Le nombre de chômeurs a fléchi de 387.000 pour atteindre 5,8 millions, tandis que les travailleurs ne trouvant qu'un emploi à temps partiel restent nombreux à 4,7 millions.

Le taux de chômage est un peu plus élevé chez les hommes (3,4%) que chez les femmes (3,1%). Alors que celui des blancs est tombé à 3,1%, le chômage des noirs est resté à 6,7%, soit plus du double.

On notera que le taux de participation au marché du travail (qui représente le nombre d'actifs au travail rapporté à la population en âge de travailler), a en parallèle légèrement reculé. Ce taux est passé de 63% en mars à 62,8% en avril. Cela représente près de 500.000 personnes de moins sur le marché du travail.

Frédéric Bergé avec AFP