BFM Business

Dieselgate: Fiat Chrysler paye pour solder les poursuites aux États-Unis

Fiat Chrysler a accepté de verser jusqu'à 515 millions de dollars à différentes autorités américaines

Fiat Chrysler a accepté de verser jusqu'à 515 millions de dollars à différentes autorités américaines - SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le constructeur italo-américain va verser plus de 500 millions de dollars aux autorités, et plusieurs dizaines de millions de dollars aux particuliers touchés.

Fiat Chrysler a accepté de verser jusqu'à 515 millions de dollars à différentes autorités américaines, qui l'accusaient d'avoir équipé plus de 100.000 véhicules d'un logiciel destiné à fausser leurs émissions polluantes.

Le constructeur automobile italo-américain a également accepté de rappeler ces voitures pour les remettre aux normes pour solder les poursuites, est-il précisé dans un communiqué du ministère américain de la Justice.

300 millions de dollars pour les particuliers

En outre, Fiat Chrysler et l'équipementier automobile allemand Bosch ont accepté d'indemniser les propriétaires américains de véhicules dans lesquels ont été installés un logiciel faussant leurs émissions polluantes.

L'enveloppe totale sera d'au maximum 300 millions de dollars et, pour la toucher, il faudra que les identités des indemnisés figurent dans une plainte en nom collectif ("class action") initiée contre les deux entreprises, a précisé le ministère. Ils recevront individuellement des sommes d'un montant allant de 990 à 3.075 dollars, est-il précisé.

Y.D. avec AFP