BFM Business

Le patronat et les syndicats dans la marche républicaine

Syndicats et patronat se fondent parmi les manifestants venus apporter leur soutien aux victimes des attentats terroristes qui ont marqué la France ces derniers jours.

Syndicats et patronat se fondent parmi les manifestants venus apporter leur soutien aux victimes des attentats terroristes qui ont marqué la France ces derniers jours. - Loïc Venance - AFP

Les partenaires sociaux répondent présent, ce dimanche 11 janvier, en prenant part aux différentes manifestations en hommage aux victimes des attaques terroristes, dont la marche républicaine à Paris.

Oubliées les divisions liées aux sujets économiques du moment tels que le compte pénibilité ou encore le projet de loi d’Emmanuel Macron sur l’activité. L’ensemble des partenaires sociaux, participe ce dimanche 11 janvier, aux manifestations citoyennes organisées pour rendre hommage aux victimes des attaques terroristes qui ont marqué la France cette semaine.

Plusieurs leaders syndicaux et patronaux sont présents à Paris, dans le cadre de la grande marche républicaine qui est partie à 15h, place de la République. Plusieurs pontes du Medef ont pris part à la manifestation: les vice-présidents Geoffroy Roux de Bézieux, Patrick Bernasconi et Jean-François Pillard accompagneront Pierre Gattaz. Ce dernier était en déplacement à Las Vegas pour l’édition 2015 du CES (Consumer electronics show) au moment de l'attentat de Charlie Hebdo. Il s’était, via son compte twitter, indigné en dénonçant “une attaque ignoble” et en appelant à rester unis et solidaires.

La CGPME s'est aussi jointe à la manifestation. Dans un communiqué publié vendredi, elle expliquait participer au grand rassemblement “afin d’exprimer son indignation contre la barbarie et l’obscurantisme qui ont frappé lâchement Charlie Hebdo”. “Défendre et préserver les valeurs qui font l’unité nationale relève de notre responsabilité collective. De surcroît, et au-delà de divergences d'appréciation sur la ligne éditoriale de ce magazine, il convient de saluer le courage de ceux qui ne renoncent pas à leurs convictions, même sous la menace”, ajoutait la Confédération générale des PME.

Les syndicats expriment "leur émotion et leur indignation"

Les syndicats répondent également tous présents. Toutes les centrales ont ainsi signé un communiqué commun, publié jeudi 8 janvier, et intitulé “le monde du travail ensemble, pour les libertés et la démocratie”. "Les organisations syndicales françaises s’unissent et se joignent au mouvement citoyen et républicain pour exprimer leur émotion et leur indignation après l’attentat terroriste perpétré contre le journal Charlie Hebdo et face à tous les actes de violences et d’intolérance”, expliquent-elles dans le texte.

CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, FSU, UNSA et Solidaires, ont ainsi appelé les “citoyens et citoyennes” à participer aux rassemblements de ce dimanche “dont la marche silencieuse à Paris”. Parmi les leader syndicaux présents dans le cortège figurent notamment Laurent Berger, le numéro un de la CFDT, Jean-Claude Mailly, celui de Force ouvrière, ou encore Carole Couvert, la présidente de la CFE-CGC. 

Julien Marion