BFM Business

Le climat des affaires se dégrade légèrement en octobre à cause de l'industrie manufacturière

Malgré , le climat des affaires demeure au-dessus de sa moyenne de longue période.

Malgré , le climat des affaires demeure au-dessus de sa moyenne de longue période. - Pixabay

Selon l'Insee, le climat des affaires a légèrement diminué au mois d'octobre 2019 comparé au mois dernier. Les chefs d'entreprise dans l'industrie manufacturière ont moins confiance.

L'institut national de la statistique et des études économiques, dans un communiqué publié ce mercredi, souligne que l'indicateur qui mesure le climat des affaires en France a légèrement fléchi au mois d'octobre 2019.

Calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchande, l'indicateur en question a diminué d'un point par rapport au mois de septembre 2019 pour s'établir à 105 points au final. Selon l'institut statistique, cette révision serait notamment liée aux trois points perdus dans l'industrie manufacturière.

Stabilité côté emploi et bâtiment notamment

Malgré cela, le climat des affaires demeure au-dessus de sa moyenne de longue période. Laquelle est fixée à 100, rappelle l'Insee. Par ailleurs, d'après l'organisme public, l'indicateur a certes perdu quelques points en octobre dans l'industrie manufacturière, mais il demeure stable dans le bâtiment, les services et le commerce de détail. Idem pour ce qui est du climat de l'emploi. Ce dernier s'est également stabilisé en octobre, à 106 points, soit au-dessus de sa moyenne de longue période.

Pour l'Insee, cette stabilité s'expliquerait, entre autres, par une "hausse des soldes d'opinion sur l'évolution passée des effectifs dans les services hors agences d'intérim et le commerce de détail". Une augmentation "compensée par la baisse d'autres soldes", conclut l'institut dans son communiqué.

JCH avec AFP