BFM Business

La Slovénie pourrait se passer de l'aide internationale

Le refinancement des banques slovènes coûtera 4,8 milliards d'euros.

Le refinancement des banques slovènes coûtera 4,8 milliards d'euros. - -

La Slovénie a besoin de 4,8 milliards d'euros pour sauver son système bancaire. Une somme qu'elle juge pouvoir lever sans intervention européenne.

La Slovénie peut souffler: à priori, le pays n'aura pas besoin d'avoir recours à l'aide internationale. Les banques slovènes doivent être recapitalisées à hauteur de 4,8 milliards d'euros, selon le gouverneur de la banque centrale du pays, Bostjan Jazbec, qui s'exprimait ce jeudi 12 décembre. Un montant qu'elle devrait pouvoir régler seule. Selon la banque centrale, la levée de fonds se fera "très rapidement".

Olli Rehn, le commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, a confirmé ce 12 décembre, que l'Europe n'aurait pas besoin d'intervenir pour aider la Slovénie.

Le gouvernement slovène craignait depuis plusieurs mois de suivre le même chemin que Chypre. Les banques du pays sont plombées par plus de 8 milliards d'euros d'avoirs toxiques, et l'audit de la banque centrale devait établir le montant nécessaire à une recapitalisation.

3,12 milliards d'euros pour les trois banques principales

Selon le rapport de la banque centrale slovène, les trois principales banques nécessiteront, à elles seules, 3,12 milliards d'euros de capitaux frais. Cinq autres banques sont également concernées.

Les responsables européens avaient déjà été rassurants en début de semaine. Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Djisselbloem, avait annoncé lundi que la Slovénie avait convaincu les autres membres de la zone euro sur sa capacité à secourir son système bancaire seule.

Mais l'importance des dettes douteuses, de 8 milliards de dollars, représente un quart du PIB de la Slovénie, petit pays de 20 millions d'habitants. L'audit final de la banque centrale était donc attendu avec impatience.

J.S avec agences