BFM Business

L'Etat garde sa participation dans Orange et Renault

-

- - Miguel Medina - AFP

L'Etat, qui possède une participation totale de 110 milliards d'euros dans plusieurs entreprises, compte en céder 10 milliards au cours des 18 prochains mois. Orange et Renault ne sont pas concernés.

L'Etat cède peu à peu ses participations, mais cible les entreprises concernées. Emmanuel Macron précise ce 16 octobre sur France Inter que "la priorité du gouvernement n'est pas de réduire sa participation dans le capital d'Orange ni de Renault".

Le ministre de l'Economie a annoncé mercredi une cession de cinq à dix milliards d'euros d'actifs au cours des 18 prochains mois. L'Etat dispose en effet d'un portefeuille de participations dans 74 entreprises, dont la valeur avoisine les 110 milliards d'euros.

Pas de privatisation d'EDF

L'Etat français détient 13,45% du capital d'Orange et 15,01% du capital de Renault. Le ministre de l'Economie avait déjà écarté une privatisation de l'électricien EDF.

En cédant des actifs, l'Etat veut contribuer à son désendettement, mais aussi réinvestir dans des secteurs prioritaires ou certaines entreprises qui ont besoin d'être accompagnées, avait indiqué Emmanuel Macron mercredi.

D. L. avec Reuters