BFM Business

Hidalgo songe à déposer un recours contre la loi Macron

Anne Hidalgo s'est écharpée avec Emmanuel Macron au sujet du travail dominical

Anne Hidalgo s'est écharpée avec Emmanuel Macron au sujet du travail dominical - Patrick Kovarik - AFP

La maire de Paris envisage d'attaquer en justice ce texte sur lequel elle a eu maille à partir avec le ministre de l'Economie sur le thème du travail dominical, rapporte Europe 1. Une question prioritaire de constitutionnalité pourrait être déposée.

La réforme du travail dominical ne passe décidément pas auprès d'Anne Hidalgo. La maire de Paris songerait ainsi à attaquer en justice la loi Macron, qui porte l'ensemble des mesures sur le travail du dimanche, rapporte Europe 1 ce samedi 5 septembre.

Anne Hidalgo entend d'abord "envoyer une lettre au vitriol" à Emmanuel Macron pour lui dire ce qu'elle pense de sa loi et de sa méthode, rapporte la radio. Dans un second temps, l'édile de Paris pourrait déposer une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) portant sur le travail du dimanche.

Pour rappel, la pomme de discorde entre la maire et le ministre de l'Economie concerne la désignation des ZTI (zones touristiques internationales) des zones dans Paris où l'affluence touristique justifie la possibilité d'ouvrir tous les dimanches ainsi que le soir jusqu'à minuit.

Anne Hidalgo n'avait que peu goûté de ne pas avoir été consultée pour la définition et le choix de ces zones. Dans une interview au Parisien le 4 septembre dernier, la maire de Paris s'était ainsi dite "maltraitée" par le gouvernement et plus particulièrement Emmanuel Macron. "Oter aux maires le pouvoir de décision sur la création des zones de tourisme international constitue une régression", affirmait-elle.

J.M.