BFM Business

François Hollande s'assume en président "réformiste"

François Hollande en route vers un second quinquennat

François Hollande en route vers un second quinquennat - -

Lors d'un dîner avec des journalistes, jeudi 18 juillet, le chef de l'Etat a assumé sa politique réformiste. Il a aussi rappelé son hostilité à une inflexion de ligne en laissant filer les déficits.

Changer de politique comme le réclame une partie de la gauche ? Devant les journalistes accrédités à l'Elysée, jeudi 17 juillet au soir, François Hollande a répondu : "ce serait quoi être plus à gauche en ce moment, c'est penser que parce qu'on ferait un point de plus de déficit, ça irait mieux?"

"Il y a des alternatives politiques" , a-til concédé. Mais "la ligne que j'ai choisie est une ligne qui permet les réformes, donc c'est une ligne réformiste" pour être en mesure de "donner un avenir à la France".

Second mandat ?

Quatorze mois après son arrivée au pouvoir, le chef de l'Etat a reconnu que "la présidence normale" qu'il entendait incarner au début de son quinquennat paraissait déjà un concept "vieux et ancien", face à la dure réalité de la crise et à l'inquiétude des Français.

"On n'est pas dans la situation de 1997 d'une croissance forte", a-t-il ajouté. "Aujourd'hui, ce n'est pas l'histoire de la France qu'il faut rappeler, c'est le récit de la France de demain (..) la France dans dix ans", a poursuivi François Hollande.

Ce que les observateurs ont vite eu fait de présenter comme l'annonce de sa volonté de se représenter en 2017 !

P.C et AFP