BFM Eco

Réforme des retraites: des manifestants bloquent plusieurs ports

La zone industrielle et portuaire du Havre était bloquée ce jeudi, tout comme les entrées du Grand Port maritime de Marseille, par des manifestants mobilisés à l'appel de la CGT contre la réforme des retraites.

La zone industrielle et portuaire du Havre était bloquée ce jeudi, tout comme les entrées du Grand Port maritime de Marseille, par des manifestants mobilisés à l'appel de la CGT contre la réforme des retraites. - Kenzo Tribouillard-AFP

La zone portuaire du Havre était bloquée ce jeudi par "largement plus" d'un millier de personnes réparties sur plusieurs carrefours, selon la police, de 5000 à 6000 selon la CGT mobilisée contre la réforme des retraites. Les ports de Marseille, La Rochelle et Rouen sont aussi les cibles de blocage de manifestants, à l'appel du syndicat.

La mobilisation sociale contre le projet de réforme des retraites se poursuit en France ce jeudi 12 décembre. "On est entre 5000 et 6000 personnes sur les huit principaux points de blocages. Il n'y pas du tout d'activité portuaire. Toute la zone industrielle est fermée. Maintenant, il faut tenir la journée", a de son côté déclaré Sandrine Gérard, secrétaire de l'Union locale CGT du Havre. "On dépasse largement le millier de personnes", a indiqué, de son côté, une source policière.

La préfecture ne communique pas de chiffre mais a signalé jeudi matin l'évacuation "en cours" de 280 enfants de deux écoles du Havre, incommodés selon la police par des "fumées très épaisses" issues d'un feu de pneus initié par la CGT du port à environ 200 mètres d'une des écoles.

Le Havre, premier port français pour les conteneurs

"Il suffisait juste de patienter un peu que ça s'éteigne. J'ai passé le message notamment au secrétaire général de la CGT du port pour lui dire que ça gênait l'école. C'est éteint. Il ne faut pas que la sous-préfecture panique. Effectivement c'est dommageable qu'ils aient dû évacuer l'école mais ils nous ont prévenus et on a fait en sorte que ça s'éteigne. Il n'y a plus rien", a de son côté déclaré Sandrine Gérard (CGT). Fief du Premier ministre Édouard Philippe, ex-député-maire de cette ville, Le Havre est le premier port français pour le trafic de conteneurs.

À Rouen, le siège du port était bloqué jeudi en fin de matinée et "quelques coupures ponctuelles de courant" dans la zone portuaire du fait de grévistes Enedis ont été signalées, selon la préfecture.

À Marseille, le port est aussi la cible d'un blocage organisé par des manifestants protestant contre le projet de réforme des retraites. Toutes les portes d'accès au Grand Port Maritime de Marseille étaient bloquées en fin de matinée, ce jeudi, a confirmé la capitainerie du port. "Mais il n'y a aucun impact sur le trafic passagers, aucun impact du côté des bateaux de croisière et quelques retards de manutention seulement du côté du trafic commerce, au terminal conteneurs", insistait-on du côté du port.

Le port de Marseille est bloqué toute la journée, selon la CGT

"Nous avons laissé sortir les passagers d'un ferry ce matin, mais sinon il n'y a aucune activité, personne ne rentre ni ne sort, et le blocage continuera toute la journée", affirmait par contre Pascal Galéoté, secrétaire général de la CGT du port. Pour le reste de la journée, seul un ferry devrait arriver, d'Algérie, dans l'après-midi. Le seul départ prévu concerne un ferry vers la Corse dans la soirée.

A La Rochelle, l'activité du Grand port de commerce était également bloquée depuis jeudi matin par une cinquantaine de dockers qui comptaient prolonger le mouvement jusqu'à 20h00, selon la police. "Aucun camion et aucun train de fret n'entre ou ne sort du port", a précisé la communication du port autonome de La Rochelle.

Frédéric Bergé avec AFP