BFM Eco

À qui appartient la cathédrale Notre-Dame de Paris?

Ce haut lieu touristique n'est ni la propriété de l'Eglise, ni celle de la mairie de Paris. Notre-Dame de Paris, comme la majorité des cathédrales en France, est la propriété de l'Etat, qui a donc la charge de son entretien et de sa restauration.

Notre-Dame, monument le plus visité de France, accueille chaque année 13 millions de visiteurs. Mais qu'il s'agisse de touristes, de pèlerins ou encore de Parisiens, qui sait qui est le propriétaire de ce joyau de l'art gothique qui vient d'être ravagé par les flammes? Comme 86 autres cathédrales en France, Notre-Dame est devenue la propriété de l'Etat depuis la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation de l'Eglise et de l’État.

Concrètement, les lieux sont mis à disposition du clergé et ouverts gratuitement au culte. Ce qui n'empêche pas la tenue de certains événements payants, comme des concerts, ou encore la visite de certaines parties soumises à l'achat d'un ticket, comme c'est le cas pour les tours de Notre-Dame. En revanche, c'est l'Etat, via le ministère de la Culture, qui finance tous les travaux d’entretien, de réparation et de restauration.

67 cathédrales ont un propriétaire autre que l'Etat

Du fait de sa valeur, la cathédrale a été classée très tôt comme monument historique, dès 1862. Ce classement lui permet d'obtenir des aides afin d'assurer sa conservation, mais comprend aussi des obligations, comme l'appel à des architectes et des ouvriers agrées. 

Aux côtés de Notre-Dame, l'Etat est aussi propriétaire des monuments emblématiques de l'art gothique comme Amiens, Bourges, Chartes ou encore Reims.

Mais la France compte 67 autres cathédrales qui ont un statut différent. Six appartiennent à une commune, du fait de la création récente du diocèse (après 1905), comme c'est le cas pour Nanterre ou le Havre. Certaines ont été érigées par des souscriptions lancées au 20ème siècle et sont la propriété d'une association diocésaine. Créteil s'est ainsi dotée d'une cathédrale en 2015, la plus récente du territoire.

Fait unique, la cathédrale d'Ajaccio est devenue la propriété de la collectivité territoriale de Corse en 2002, après sa cession par l'Etat. C'est aussi en Corse que se trouve la seule cathédrale appartenant à une société privée, celle de Sagone.

Les églises, joyau ou fardeau des communes

Autres monuments cultuels encore plus répandus dans le paysage français, les églises. Plus de 40.000 d'entre-elles, construites avant 1905, appartiennent aux communes, tout comme le mobilier qui s'y trouve. Une charge que dénoncent de nombreux maires, qui voient leur budget grevé par des frais courants (assurance, chauffage...) et des travaux de rénovations bien trop lourds. D'autant que la responsabilité de la commune peut être engagée en cas d'insuffisance dentretien.

Tout comme pour les cathédrales, les monuments classés ou inscrits au titre des monuments historiques font l'objet d'un traitement particulier. Les travaux doivent être effectués sous le contrôle des affaires culturelles, avec une éventuelle participation du ministère de la Culture.

Les églises construites depuis 1905, elles sont au nombre de 1886, sont la propriété des diocèses. Certains n'hésitent pas à mettre en vente les édifices désaffectés dont ils n'ont plus l'utilité. Enfin, il existe des églises ou des chapelles privées.

Coralie Cathelinais