BFM Business

Panne des numéros d'urgence: pour Olivier Véran, "Orange doit rendre des comptes"

Invité de BFM Politique ce dimanche, le ministre de la Santé est revenu sur l'incident sans précédent qui a paralysé l'accès aux numéros d'urgence cette semaine. Il attend d'Orange des réponses.

Après une panne qui a touché une partie de l'infrastructure de l'opérateur Orange empêchant l'acheminement des appels vers les numéros d'urgence 15,17, 18 et 112, le gouvernement attend des réponses. D'autant plus que cette panne aurait provoqué indirectement la mort de cinq personnes, pour lesquelles des enquêtes administratives sont en cours.

Mais Olivier Véran, le ministre de la Santé, attend plus. "Il faut faire toute la lumière, il faut surtout faire un 'retex', un retour d'expérience sur ce qui s'est passé. Comment on peut se retrouver dans un pays comme la France avec un dysfonctionnement aussi important des numéros d'urgence. Est-il qu'il faut prévoir des circuits parallèles de sécurisation?" s'interroge-t-il sur le plateau de BFM Politique ce dimanche.

Une chose est sûre, "Orange doit rendre des comptes" car l'opérateur historique "n'a pas une obligation de moyens mais une obligation de résultat" dans ce domaine. "Un dysfonctionnement comme celui-ci ne peut pas arriver, ne doit pas arriver", tonne le ministre sur notre antenne.

"Pourquoi n'y avait-il pas suffisamment de sécurisation des réseaux secondaires d'appels pour faire en sorte de limiter l'impact pour les Français? Et qu'est qu'il faut modifier pour que cela ne se reproduise plus jamais. C'est une première, il faut que ça soit la dernière, c'est une évidence", juge Olivier Véran.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business