BFM Eco

Bruno le Maire: "Il n'y a aucune raison pour que les prix de l'essence à la pompe augmentent"  

Sur BFMTV, le ministre de l'Economie et des Finances a invité à ne pas céder à la panique, après la flambée des prix du baril de pétrole qui a suivi le bombardement des gisements en Arabie Saoudite.

"Ne cédons pas à la panique", a intimé ce jeudi Bruno Le Maire invité de Ruth Elkrief sur BFMTV. "Le pétrole est passé de 63 dollars le baril à 69 dollars après l'attaque de la raffinerie en Arabie saoudite. Depuis le prix du pétrole est revenu à 63 dollars" a fait valoir le ministre de l'Economie et des Finances. Le prix du baril de pétrole est "revenu à un prix raisonnable".

"Donc il n'y a aucune raison que les prix de l'essence augmentent à la pompe ou que le prix du fioul domestique augmente au moment où les Français sont en train de remplir leur cuve", a assuré Bruno Le Marie. Il a précisé avoir chargé la DGCCRF de veiller à ce qu'il "n'y ait pas d'augmentations inexplicables".

"Il n'y a aucune raison que les Français payent le prix d'une augmentation des prix du pétrole qui n'a pas lieu", a martelé le ministre.

Une taxe carbone aux frontières

Sur l'idée avancée par l'association UFC-Que Choisir de supprimer la TVA sur les taxes des produits pétroliers, le ministre ne compte pas y donner suite. "Nous avons déjà supprimé la taxe carbone, et elle ne sera pas rétablie dans le projet de loi de Finances 2020", rappelle Bruno Le Maire.

"Ce n'est pas une très bonne politique de dire que l'on va subventionner davantage les énergies fossiles", a-t-il poursuivi. Il préfère miser sur les primes à la conversion pour les Français s'équipent de véhicules qui ne nécessitent plus d'essence.

Le ministre dit réfléchir à "la taxe carbone aux frontières, aux produits importés qui sont pleins de carbones et qui fait que le bilan carbone n'est pas bon en France et en Europe ". "Je suis très en faveur de cette taxe que défend le président de la République", a affirmé Bruno Le Maire, en souhaitant que les pays européens se mettent rapidement sur le sujet.

Coralie Cathelinais