BFM Business

France : le climat des affaires remonte à son niveau de l’été 2018

Le quartier d'affaires de La Défense près de Paris attire de nombreux investisseurs étrangers

Le quartier d'affaires de La Défense près de Paris attire de nombreux investisseurs étrangers - LIONEL BONAVENTURE / AFP

Après le trou d'air de fin 2018, le climat des affaires est resté stable en mai, après une hausse en avril, selon les données publiées jeudi par l'Insee.

Le climat des affaires reprend des couleurs. L'indicateur global du climat des affaires pour mai, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise interrogés dans le cadre de cette enquête mensuelle, ressort inchangé à 106. En revanche, celui d'avril a été rehaussé d'un point. Résultat, l’indice évolue désormais à son meilleur niveau depuis juillet 2018.

Dans les détails, le climat dans l’industrie manufacturière s'améliore sensiblement (104, +3 points) tandis que celui dans le bâtiment ne bouge pas (111). De bonnes nouvelles alors que ces indicateurs avaient chuté au cours de la crise des gilets jaunes.

En revanche, il perd deux points dans le commerce de détail (104) et un point dans les services (106). « Mais dans tous ces secteurs, il se situe au-dessus de sa moyenne de longue période (barre des 100 points) » souligne l’Insee.

Les chiffres sont aussi en baisse sur l’emploi après avoir été stables pendant les deux mois précédents. Enfin, l’indicateur de retournement pour l'ensemble de l'économie repasse de son côté dans une zone indiquant un climat conjoncturel favorable.