BFM Business

Les employés à domicile ne paieront peut-être pas d'impôts en 2019

Le gouvernement envisage d'exonérer totalement les employés à domicile d'impôts l'année prochaine. Et pour cause, l'hypothèse d'un report d'un an de l'application du prélèvement à la source obligerait les particuliers employeurs "à jongler avec des calculs complexes", explique Le Monde.

Nouveau revirement pour les salariés des particuliers employeurs. Après l’annonce d’un report à 2020 du prélèvement de l’impôt à la source pour les employés à domicile, Bercy envisage désormais de les exonérer totalement d’impôts l’année prochaine, selon une information du Monde.

Initialement, le report d’un an de l’application du prélèvement à la source auraient permis aux employés des particuliers employeurs de payer en 2020 "comme les autres leur impôt par prélèvement à la source sur les revenus perçus en 2020. Puis, de septembre à novembre 2020, avec un paiement étalé sur trois mois donc, ils paieront aussi leur impôt sur les revenus de 2019", avait expliqué Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics.

"Calculs complexes"

Seulement, ce scénario a suscité de nombreuses critiques en raison des "calculs complexes" qu'il entraineraît pour les particuliers employeurs, indique Le Monde. D’où l’idée d’exonérer totalement leurs employés l’année prochaine.

Cette mesure, qui concernerait quelque 250.000 salariés à domicile imposables, ferait perdre "quelques millions d’euros à l’État", ajoute le quotidien.

P.L