BFM Business

La France va livrer des armes au Liban pour 3 milliards de dollars 

Jean-Yves Le Drian estime que les conditions sont réunies pour pouvoir vendre des armes au Liban.

Jean-Yves Le Drian estime que les conditions sont réunies pour pouvoir vendre des armes au Liban. - Nicholas Kamm - AFP

Jean-Yves le Drian, le ministre de la Défense, a indiqué mercredi que les conditions étaient "réunies" pour que la transaction se fasse. Il s'agit d'un accord franco-saoudien visant à équiper les forces armées libanaises.

Jean-Yves Le Drian l'a confirmé, mercredi 8 octobre, devant les députés: la France va bien livrer des armes au Liban pour une valeur de trois milliards de dollars. Les conditions sont réunies, selon le ministre de la Défense, pour la finalisation de cet accord entre la France et l'Arabie Saoudite. Cette dernière va en effet verser cette somme au Liban afin qu'il puisse s'équiper.

L'ancien Premier ministre libanais Saad Hariri s'était déjà déclaré confiant mardi dans la finalisation prochaine de cet accord, ajoutant s'attendre à des développements "dans les jours qui viennent".

Le projet "validé par la France"

Et pour cause: "ce projet a été validé par la France et ce projet est validé avec les forces armées libanaises", a déclaré mercredi le ministre de la Défense français lors de la séance des questions au gouvernement. "Tous les travaux sont terminés et le président de la République a indiqué hier à Monsieur Hariri que les conditions étaient désormais remplies."

En décembre dernier, le roi Abdallah d'Arabie Saoudite s'est engagé à octroyer trois milliards de dollars à l'armée libanaise afin que celle-ci puisse se procurer des armes françaises. La finalisation de ce contrat a été abordée lors de la visite à Paris début septembre du ministre de la Défense saoudien, le prince héritier Salman Bin Abdulaziz Al Saoud. 

Y.D. avec Reuters