BFM Business

L'indexation du barème de l'impôt sur le revenu bientôt rétablie

L'absence d'indexation du barême de l'impôt sur le revenu entraîne une hausse de la fiscalité des ménages.

L'absence d'indexation du barême de l'impôt sur le revenu entraîne une hausse de la fiscalité des ménages. - -

Cette mesure, annoncée par le Premier ministre ce mardi 27 août, devrait contribuer à adoucir la fiscalité des contribuables français.

Lors de la présentation de la réforme des retraites, ce mardi 27 août, Jean-Marc Ayrault a annoncé que "l'indexation du barème de l'impôt sur le revenu serait rétablie" en 2014. Une décision qui intervient en plein débat sur le "ras-le-bol fiscal". 

"Je vous annonce ce soir que l'indexation du barème de l'impôt sur le revenu sera rétablie, alors qu'elle avait été supprimée par nos prédécesseurs", a déclaré le Premier ministre.

"Plus largement, les efforts d'économies engagés et qui se poursuivent permettent de tendre en 2014 vers une quasi-stabilisation des prélèvements obligatoires", a-t-il assuré.

Un dispositif levé par le gouvernement Fillon

Indexer le barème de l'impôt sur le revenu sur l'inflation signifie prendre en compte la hausse des prix pour le calcul de l'impôt. Ce mécanisme permet d'éviter qu'un contribuable ne paie plus d'impôts par le seul jeu de l'inflation.

Cette indexation avait été levée par le gouvernement de François Fillon pour l'impôt sur les revenus 2011, payé en 2012.

La gauche avait maintenu cette mesure d'austérité pour l'impôt sur les revenus 2012, que les contribuables français doivent acquitter avant le 16 septembre 2013, et qui augmente de ce fait du montant de l'inflation de 2012 sauf pour les deux premières tranches.

Y. D.