BFM Business

L'Etat va supprimer 2.000 postes de fonctionnaires

Le projet de Budget 2014 est adopté ce 25 septembre en Conseil des ministres

Le projet de Budget 2014 est adopté ce 25 septembre en Conseil des ministres - -

Le Budget 2014 prévoit plus de 15 milliards d'euros d'économies dont 9 milliards pour l'Etat et les collectivités locales et 5,8 milliards pour les régimes sociaux. Un peu plus de 2.000 postes de fonctionnaires seront supprimés.

Les économies exceptionnelles annoncées par l'exécutif pour 2014 se monteront à un peu plus de 15 milliards d'euros. Le projet de Budget 2014 adopté ce mercredi 25 septembre en Conseil des ministres comporte en effet 9 milliards d'économies sur les dépenses de l'Etat, de ses satellites et des collectivités locales et 5,8 milliards sur les dépenses sociales.

Les secteurs prioritaires recruteront toujours

Concernant le premier poste, un tiers des économies doit être obtenu sur les dépenses de fonctionnement des administrations. Le seul ministère des Finances devra ainsi réaliser 100 millions d'économies.

Un second tiers sera demandé aux opérateurs de l'Etat (les 600 établissements publics dépendant de lui et qui ont augmenté leurs dépenses ces dernières années) ainsi qu'aux collectivités locales qui verront leurs subvention réduites.

Un troisième tiers portera sur les dépenses d'interventions (en clair, les aides et subventions) et les investissements civils et militaires.

Le nombre de fonctionnaires continuera de baisser. Mais faiblement: un peu plus de 2.000 seulement sur plus de 2 millions. En effet, si 13.123 postes doivent disparaître (principalement 7.881 à la Défense et 2.564 aux Finances...), 11.974 seront crées dans le même temps dans les secteurs "prioritaires" pour respecter les promesses présidentielles. Ainsi, 9.984 nouveaux emplois verront le jour à l'Education nationale, 995 dans la police et la gendarmerie, et 590 à la Justice.

Le social au régime sec

Les économies concernant la sphère sociale atteindront, elles, 5,8 milliards d'euros. 2,9 milliards doivent être obtenus en maîtrisant les dépenses de maladie, et 500 millions en optimisant les frais de gestion de la Sécu. C'est du moins ce qu'espère le gouvernement. Ces mesures devraient être développées jeudi 26 septembre par Marisol Touraine lors de la présentation du projet de loi de financement de la sécurité sociale.

La réforme de certaines prestations familiales annoncées au printemps par le Premier ministre devrait faire économiser 200 millions d'euros enfin, le gouvernement espère que les nouvelles règles d'indemnisation des chômeurs qui devraient s'engager début 2014 feraient économiser 300 millions supplémentaires.

>> BFMBusiness.com retransmettra en direct à partir de 15 heures mercredi 25 septembre la conférence de presse de Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve de présentation du projet de loi de finances 2014.

P.C