BFM Business

Fiscalité des entreprises: l'exécutif vise des premières baisses en 2015

Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve ont, avec Jean-Marc Ayrault, inauguré les assises de la fiscalité, ce mercredi 29 janvier.

Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve ont, avec Jean-Marc Ayrault, inauguré les assises de la fiscalité, ce mercredi 29 janvier. - -

Pierre Moscovici a indiqué, lors de l'ouverture des assises de la fiscalité, ce mercredi 29 janvier, que l'exécutif table sur des "mesures concrètes" dès le Budget 2015, pour alléger la fiscalité des entreprises. Ce qui se fera "sans transfert vers les ménages".

Pierre Moscovici confirme un allègement de la fiscalité des entreprises pour 2015, ce mercredi 29 janvier.

A l'issue de l'inauguration des assises de la fiscalité, à laquelle ont également participé Jean-Marc Ayrault et le ministre du Budget Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Economie a déclaré que "l'objectif est bien qu'il y ait à la fois une projection sur le quinquennat mais aussi de premières mesures concrètes dès le PLF (projet de loi de finances) 2015", pour diminuer la fiscalité des entreprises.

Ces allègements se feront "sans transfert vers les ménages", a-t-il assuré.

Les petites taxes dans le collimateur

Bernard Cazeneuve a, de son côté, de nouveau évoqué les "taxes à faible rendement" qui pourraient être supprimées dès l'année prochaine. "Il y en a 150, une cinquantaine ont un rendement très faible, certaines coûtent plus cher qu'elles ne rapportent", a expliqué le ministre du Budget, sans évoquer le montant de ces taxes.

Les assises de la fiscalité, lancée ce mercredi sont organisées autour de groupes de travail réunissant partenaires sociaux, parlementaires et experts. Elles doivent déboucher sur des pistes pour rendre la fiscalité des entreprises moins pesantes sur la production.

J.M. avec AFP