BFM Business

Déficit: Sapin veut négocier un nouveau délai de Bruxelles

Michel Sapin annonce que la France va à nouveau négocier avec Bruxelles les délais de réduction de ses déficits.

Michel Sapin annonce que la France va à nouveau négocier avec Bruxelles les délais de réduction de ses déficits. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le nouveau ministre des finances a annoncé, ce jeudi 3 avril, que la France allait négocier avec ses partenaires européens sur le rythme de réduction de ses déficits, "tout en gardant le cap".

Le déficit français à 3% du PIB, ce ne sera pas pour tout de suite. Le nouveau ministre des Finances, Michel Sapin, espère en effet faire accepter à Bruxelles un nouveau délai. Au lendemain de sa nomination, l'ex-ministre du Travail a indiqué, ce 3 avril, que la France allait "négocier" avec ses partenaires européens à propos du rythme de la réduction de ses déficits.

Le déficit de la France s'est élevé à 4,3% du PIB en 2013. Un taux supérieur aux prévisions qui laisse présager une impossibilité à le ramener sous la limite européenne de 3% fin 2015. Or la France s'y est engagée, juste après avoir obtenu un délai supplémentaire de deux ans pour y parvenir.

"L'intérêt commun de l'Europe"

François Hollande a, lui-même, laissé entendre que la France pourrait négocier une nouvelle rallonge.

"Les objectifs sont des objectifs que nous tiendrons, cela fait partie du cap, il n'est pas question de changer ce cap", a dit Michel Sapin sur France Inter. "C'est le chemin, c'est le rythme lui-même qui sera discuté dans un intérêt commun."

"Ce n'est pas la France qui arrive à genoux, en demandant, en implorant, non, c'est l'intérêt commun de l'Europe de trouver le bon rythme, le rythme adapté à la situation", a-t-il ajouté.

Tous les partenaires européens de la France ne semblent pas sur la même ligne. Après l'annonce du nouveau gouvernement, mercredi, le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, et le commissaire aux Affaires économiques, Olli Rehn, ont appelé l'Hexagone à tenir ses engagements en matière budgétaire.

|||sondage|||1763

N.G. avec agences