BFM Business

Combien coûte un énarque aux contribuables?

François Hollande est issu de la promotion Voltaire de l'ENA en 1980

François Hollande est issu de la promotion Voltaire de l'ENA en 1980 - polol AFP

L'ENA fête ce mois-ci ses 70 ans. Selon des données contenues dans le projet de budget 2016, le coût total de formation d'un élève y atteint un peu plus de 167.000 euros. Un chiffre en légère baisse par rapport à 2015.

Les énarques participent aussi aux économies budgétaires ambiantes. La preuve: en 2016, le coût de formation d'un élève de l'Ecole nationale d'administration atteindra 83.963 euros très précisément, si l'on en croit un document annexé au budget 2016

En 2015, ce coût était de 86.692 euros, soit 2.729 euros de plus. Mais la réforme de la scolarité en cours à l'ENA pourrait entraîner une légère hausse du coût annuel, reconnaît le rapport budgétaire.

Par comparaison, un élève d'un Institut régional d'administration (IRA), école chargée de former des fonctionnaires d'encadrement, reviendra à 60.412 euros l'an prochain à l'Etat. Le coût d'un étudiant décrochant un master (4 ans de scolarité) est, lui, d'environ de 45.500 euros pour l'Etat; celui d'un élève de Normale sup de 172.000 euros (pour 4 ans). Celui d'un diplômé de HEC (3 ans de scolarité) est de 40.500 euros, mais à sa charge. 

Payés chaque mois

Le coût d'un énarque prend non seulement en compte l'organisation des concours d'entrée, la formation proprement dite, la rémunération des enseignants, mais aussi les salaires et charges sociales des élèves qui représentent 51,7% du total. Ceux-ci sont en effet payés puisqu'ils sont considérés comme des fonctionnaires en cours de formation et non de simples élèves comme des étudiants de faculté.

15 millions d'euros par promotion

Les élèves passant deux années à l'ENA, la durée totale de formation d'un futur haut fonctionnaire revient donc à plus de 167.000 euros. La promotion 2015 de l'ENA étant composée de 90 élèves (hors élèves étrangers), son coût total atteindra donc 15,1 millions d'euros pour l'Etat. 

P.C