BFM Business

Coronavirus: les tarifs des tests antigéniques pour les libéraux désormais connus

Depuis février et une décision du Conseil d'Etat, les pharmacies sont autorisées à vendre des médicaments sans ordonnance sur Internet.

Depuis février et une décision du Conseil d'Etat, les pharmacies sont autorisées à vendre des médicaments sans ordonnance sur Internet. - -

Pour chaque dépistage réalisé, un médecin facturera 46 euros à l'Assurance maladie, contre 34 euros pour un pharmacien et entre 18,90 et 29,93 euros pour un infirmier.

Médecins, pharmaciens, infirmiers… Conformément aux annonces d’Emmanuel Macron mercredi dernier, les tests antigéniques, jusqu’alors autorisés uniquement dans le cadre d’opérations collectives de dépistage, peuvent désormais être réalisés dans une "situation de dépistage individuel" par les professionnels de santé libéraux.

Objectif: lutter plus efficacement contre la résurgence de l’épidémie de coronavirus. En effet, les tests antigéniques, réalisés à partir de prélèvements dans les narines, voire dans la gorge, sont plus rapides (résultat entre 15 et 30 minutes) et moins chers que les tests RT-PCR qui nécessitent une analyse en laboratoire.

Restait à fixer les tarifs de ces tests pour les libéraux. C’est désormais chose faite, rapportent nos confrères des Échos. Les pharmaciens factureront par exemple 34 euros à l’Assurance maladie après chaque dépistage. Ils devront toutefois se procurer eux-mêmes les kits de prélèvement et d’analyse antigénique pour un coût de 8 euros. Charge à eux également d’approvisionner les autres soignants en ville.

46 euros chez le médecin

La réalisation d’un test antigénique par un médecin sera quant à elle considérée comme une consultation dite complexe, et donc facturée 46 euros à l’Assurance maladie, contre 25 euros pour une consultation classique. Comme évoqué plus haut, ils seront approvisionnés par les officines.

Enfin, trois tarifs ont été fixés pour les infirmiers libéraux. Dans le cadre d’un dépistage collectif, ces derniers seront rémunérés 18,90 euros, contre 26,15 euros pour un test en tête à tête dans le cabinet infirmier et 29,93 euros dans le cadre d’une visite à domicile. Eux aussi se fourniront auprès des pharmaciens.

Selon un arrêté publié samedi dernier au Journal officiel, les tests antigéniques peuvent être pratiqués sur des "personnes asymptomatiques, hors personnes contact ou personnes détectées au sein d'un cluster" ou sur des "personnes symptomatiques", mais seulement si un test RT PCR ne peut être obtenu avant 48 heures et si le test antigénique se déroule moins de quatre jours après les premiers symptômes.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco