BFM Business

Dans quelles régions le chômage a-t-il le plus baissé en mai?

Une agence Pôle emploi

Une agence Pôle emploi - -

Toutes les régions françaises ont vu leur niveau de chômage de catégorie A baisser en mai, à l'exception de la Corse. Les régions classées en vert au 7 mai sur la carte du déconfinement s'en sortent globalement mieux.

Après deux hausses historiques en mars et avril, le nombre de chômeurs de catégorie A (sans aucune activité) a diminué de 3,3% en mai (-150.000 inscrits) à la faveur du déconfinement. Une bonne nouvelle à nuancer car le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A, B et C a dans le même temps augmenté de 1% à 6,125 millions.

Cela signifie que la baisse du chômage de catégorie A s’explique avant tout par un transfert vers les catégories B et C (activité réduite). Notons par ailleurs que l’ampleur de la baisse du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A n’est pas uniforme sur tout le territoire.

Ainsi, elle est globalement "plus marquée dans les régions qui, au 7 mai, étaient classées en zone verte que dans celles en zone rouge", note la Dares, le service statistique du ministère du Travail. C’est le cas des Pays de la Loire (-5,3), de la Bretagne (-5,2%), de la Nouvelle-Aquitaine (-4,9%), du Centre-Val de Loire (-4,7%) et de la Normandie (-4,4%).

Toutes les régions françaises ont vu leur chômage baisser à l'exception de la Corse
Toutes les régions françaises ont vu leur chômage baisser à l'exception de la Corse © Dares

L'exception corse

Ce n’est toutefois pas toujours vrai. L’Occitanie (-2,8%) et la Provence-Alpes-Côte d’Azur (-2,2) pourtant en vert au 7 mai, ont vu leur niveau de chômage baisser dans une proportion moindre que des régions classées en rouge à la même période, comme le Grand Est (-3,8%), les Hauts-de-France (-3,4%). Sans doute parce qu’elles sont plus dépendantes du tourisme que les autres. Or, les restrictions de voyage ont retardé le début de la pré-saison estivale.

Les deux autres régions classées en rouge au 7 mai, à savoir l’Ile-de-France et la Bourgogne Franche-Comté, ont quant à elles connu une baisse respective du nombre de demandeurs d’emploi de 2,1 et 2,5%. De son côté, la Corse est la seule région à connaître une forte augmentation de nombre de chômeurs de catégorie A en mai: +10,3%. Là-encore, cela s’explique probablement par le poids du tourisme dans l’économie de l’île.

Enfin, les territoires d’outre-mer suivent la tendance nationale même si la diminution du chômage y est moins prononcée: -1,1 en Martinique, -0,7% à la Réunion, -0,3% en Guyane, -0,2% en Guadeloupe.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco