BFM Business

Croissance: la Banque de France table sur 0,3% pour le 1er trimestre

La Banque de France table sur 0,3% de croissance

La Banque de France table sur 0,3% de croissance - Adrienne 93 - Wikimedia Commons - CC

L'institution a publié ce mercredi sa première prévision pour le premier trimestre 2017. Elle table sur le même niveau d'évolution du PIB que l'Insee.

Il ne faudra pas attendre monts et merveilles de la croissance au premier trimestre. C'est ce qui semble être le message de la Banque de France ce mercredi 8 février.

L'institution publique a livré sa première prévision et table ainsi sur 0,3% pour les trois premiers mois de 2017. Soit exactement le même chiffre qu'anticipe l'Insee.

"La dynamique de la croissance reste cohérente et robuste mais elle n'accélère par rapport au dernier trimestre de 2016", relève Philippe Waechter, le directeur de la recherche économique de Natixis AM, interrogé sur BFM Business. Sur les quatre derniers mois de 2016, le PIB a, en effet, progressé de 0,4%.

De bons indicateurs

Cette première prévision de la Banque de France paraît toutefois prudente. Plusieurs indicateurs avancés publiés en janvier et en décembre ont été très bons, et laissaient supposer que l'activité tricolore pourrait se renforcer au début de l'année. Le moral des ménages, par exemple, a atteint en janvier son plus haut niveau depuis 2007. Le climat des affaires, lui, s'est nettement amélioré en décembre et est resté à un bon niveau en janvier.

Mardi, l'Insee a par ailleurs mis en avant une excellente nouvelle: dans l'industrie, les chefs d'entreprise affichent, pour le moment, leur intention d'augmenter leurs investissements de 5% sur l'ensemble de 2017. Ils "ont beau savoir qu'il y a des élections en mai, ils ont envie d'investir, ce qui me paraît intéressant et cela peut donner des signaux positifs pour 2017", commente Philippe Waechter. Ce dernier dit tabler plutôt sur 0,4% pour le premier trimestre 2017, et n'exclut pas que la croissance "tende vers 1,5%" sur l'ensemble de l'année "si l'environnement reste favorable en Europe". L'objectif du gouvernement serait alors atteint... de justesse.

Julien Marion