BFM Business

Crise sanitaire: Delta Air Lines perd 12,4 milliards de dollars en 2020

Ed Bastian, PDG de Delta Air Lines, affirme que 2021 sera "une année de reprise"

Ed Bastian, PDG de Delta Air Lines, affirme que 2021 sera "une année de reprise" - -

La compagnie américaine annonce avoir subi une perte nette de 12,4 milliards de dollars pour 2020. Son dirigeant est optimiste pour 2021 qui sera, selon lui, "une année de reprise".

La compagnie américaine a annoncé jeudi avoir enregistré une perte nette de 12,4 milliards de dollars en 2020, année marquée par l'effondrement du trafic aérien en raison de la pandémie de Covid-19.

Le groupe a toutefois limité l'hémorragie au quatrième trimestre, avec une perte nette contenue à 755 millions de dollars, ce qui rend "optimiste" son PDG Ed Bastian, lequel affirme que 2021 sera "une année de reprise" et verra Delta renouer avec la croissance et la rentabilité.

Le chiffre d'affaires au premier trimestre devrait toutefois rester 60% à 65% inférieur à la même période de 2019, année précédant la pandémie.

Un retour à la "normale" pour 2022, selon Iata

Le trafic va-t-il redémarrer en 2021? L'International Air Transport Association (Iata) n'en est pas convaincue. En 2020, les pertes cumulées pour l'ensemble du secteur se sont élevées à 117 milliards de dollars. Et l'association estime qu'elles pourraient atteindre 39 milliards de dollars en 2021. L'IATA n'espère un retour à la normale que fin 2022 et craint que le trafic international ne redécolle pas avant 2025.

L'an dernier, les compagnies aériennes ont transporté 1,8 milliard de passagers contre 4,5 milliards en 2019 ce qui n'avait plus été vu depuis 2003. Une chute de 60% du trafic principalement à l'international mais aussi domestique avec la multiplication des confinements et des restrictions de se déplacer.

Pascal Samama avec AFP