BFM Business

Star Wars: en produits dérivés, c'est le côté obscur de la force qui gagne

-

- - Kevork Djansezian - AFP

Parmi les Lego, figurines et autres déguisements à l'effigie des personnages de la saga Star Wars, ceux qui remportent le plus de succès ne sont ni Luke Skywalker, ni Rey, mais plutôt les représentants du côté obscur de la force.

Le dernier volet de la saga à succès, Star Wars - Les Derniers Jedi, sort ce mercredi 13 décembre dans les salles françaises. À chaque sortie d'un nouvel épisode, les ventes de produits dérivés du champion toute catégorie du merchandising atteignent un pic. Encore plus haut en novembre dernier qu'à la même période l'an dernier, avant la sortie de Rogue One, note une étude Idealo. Et concernant l'attrait suscité par les personnages iconiques de la célèbre franchise, ceux qui remportent le plus de succès ne sont pas les "gentils".

Le comparateur de prix d'Axel Springer a dressé le top 10 des personnages les plus populaires de l'univers Star Wars en termes de produits dérivés. À la première place trônent les Stormtroopers, ces soldats de l'empire galactique à la solde des plus grands méchants. À la deuxième place de ce classement, l'inoubliable Dark Vador, sombre héros des deux trilogies réalisées par George Lucas.

-
- © -

Rey n'enthousiasme pas les foules

Le premier représentant du bon côté de la force, en l'occurence Maître Yoda, l'iconique maître Jedi à la face verdâtre et à la diction alambiquée, n'arrive qu'en troisième position, suivi de Chewbacca, compagnon fidèle du contrebandier Han Solo.

En cinquième et sixième position, à nouveau des représentants du Dark Side: le seigneur Sith Dark Maul, à la face zébrée de rouge et de noir, pourtant apparu dans de vieux épisodes de la Saga. Suivi de Kylo Ren, le fils parricide de Han Solo et de la princesse Leia, nouveau personnage de la trilogie en cours.

-
- © -

Enfin, pour fermer la marche de ce top 10, à nouveau des personnages "gentils": la princesse Leia, et les robots BB-8, C-3PO et l'incontournable R2-D2. En revanche, ni Luke Skywalker, ni son "héritière spirituelle" Rey ne figurent dans le classement.

Dark Vador bien plus représenté que BB-8

Même si les personnages de cette saga passent allègrement d'un côté à l'autre de la force, comment expliquer l'attrait incontestable des fans pour le Dark Side? Ce n'est en tout cas pas une question de prix, selon les auteurs de l'étude, puisque les produits dérivés des méchants ne sont ni plus ni moins chers que les gentils.

En revanche, l'offre est "beaucoup plus diversifiée les concernant", note le porte-parole d'Idealo. Ainsi, pour BB-8, le robot descendant de R2D2, on ne trouvera dans le commerce qu'un Lego et un petit robot télécommandé à son effigie. Alors que Dark Vador se décline en une foule de figurines, de Lego de toutes tailles, et de déguisements.

À ce titre, l'absence du classement de Rey, l'héroïne de la troisième trilogie, s'explique aisément. On se souvient ainsi qu'à la sortie du premier volet de la dernière trilogie, le Réveil de la Force début 2016, certains fabricants de produits dérivés lui avaient fait une place dérisoire dans leur gamme, comme le détenteur des droits de la saga, Disney. Ou même carrément exclue. Hasbro, qui fabriquait le Monopoly Star Wars à l'effigie des personnages de ce septième épisode, avait "oublié" d'inclure Rey. Finalement, l'indignation des internautes sous le hashtag #WhereIsRey avait fait plier le numéro 3 mondial du jouet.

Nina Godart