BFM Business

Standard & Poor's va payer son erreur de notation de Parmalat

-

- - Brendan McDermid – Reuters

Le groupe laitier italien Parmalat a annoncé jeudi avoir réglé un contentieux avec Standard & Poor's en lien avec la note que l'agence de notation avait assignée à la dette du groupe avant son effondrement en décembre 2003. Dans un communiqué, Parmalat précise qu'il recevra un versement de 14,5 millions d'euros de Standard and Poor's et qu'il renonce à d'autres poursuites. Le commissaire spécial qui avait supervisé la restructuration de Parmalat après sa faillite avait assigné S&P en justice en 2005, en lui réclamant pour plus de quatre milliards d'euros de dédommagements. La dette de Parmalat était notée par S&P en catégorie d'investissement à encore une semaine de la chute du groupe, qui a fait suite à la découverte d'un trou de 14 milliards d'euros dans ses comptes. L'agence avait ensuite abaissé sa note par deux fois en deux jours, à deux crans au-dessus d'un défaut. La faillite de Parmalat a emporté les économies de plus de 100.000 petits investisseurs qui détenaient des obligations du groupe.

N.G. avec Reuters