BFM Business

Shocking! Les Britanniques délaissent (un peu) le thé 

-

- - Joël Saget - AFP

Les ventes de thé au Royaume-Uni ont chuté plus de plus de 20% entre 2010 et 2015, selon une étude. Les Britanniques délaissent de plus en plus cet emblème national au profit d'autres boissons.

Siroter son thé à 17 heures ne serait-il plus la règle au Royaume-Uni? Certes, plus d'un Britannique sur deux boit toujours au moins une tasse par jour. Mais, d'après une étude de l'institut d'études de marché Mintel publiée ce mercredi 5 août, les ventes de thé ont chuté de 22% en cinq ans.

Les habitudes de consommation de nos voisins semblent évoluer. Selon cette étude, le marché du thé au Royaume-Uni est passé d'un peu moins de 100.000 tonnes en 2010 à près de 75.000 cette année. Et les analystes indiquent que cette baisse devrait se poursuivre pour passer sous les 70.000 tonnes d'ici à 2020.

Les infusions préférées au traditionnel thé noir

En cause: les boissons concurrentes. Par exemple, la consommation d'infusions, très à la mode chez les jeunes adultes, a bondi de plus de 30% depuis cinq ans.

Et puis la météo n'est sans doute pas étrangère au repli du thé. 2014 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée sur le globe, ce qui aurait poussé les Britanniques à préférer des boissons fraîches pendant l'été.

Autre raison évoquée: la difficulté de ne pas craquer pour les petits gâteaux qui accompagnent inévitablement le thé, alors que la tendance est plutôt à surveiller sa ligne...

Elisabeth Hu