BFM Business

Sextoy : quels critères pour le choisir ?

-

- - Shutterstock

Il est souvent difficile de faire un choix parmi la multitude de produits proposés et la montagne de fonctionnalités possibles. Pour vous aiguiller, voici les conseils de Mathilde, une vendeuse experte dans ce domaine.

Anciennement, ils étaient surnommés "vibromasseurs", rien de très excitant me direz-vous. Puis, de nombreuses stars ce sont intéressées à ces petits objets et en ont même fait la promotion.

La démocratisation du sex toy

Ainsi, Madonna, Eva Longoria ou encore Kate Moss, ont rendu les sex-toys chics et désirables puisqu’aujourd’hui une française sur trois avoue avoir déjà joué avec pour tester des sensations nouvelles. Mais comment bien choisir son sex-toy quand on n’est pas encore une experte ? Mathilde, responsable clientèle des boutiques Passage du Désir, vous conseille :

Il n’y a pas de sex-toy qui fasse l’unanimité. Chacune doit trouver la forme, le mode de vibration et la matière qui lui convient le mieux. La couleur et le design sont deux caractéristiques importantes pour que vous vous sentiez à l’aise avec votre nouvel ami. Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à les toucher pour trouver celui qui vous met le plus en confiance.

Bien que le canard vibrant soit un best-seller pour les cadeaux sympas qu’on offre aux copines, il n’est pas des plus efficaces si vous recherchez la stimulation clitoridienne. Positionnez-vous plutôt sur un petit galet high-tech silencieux (Lily de Lelo 95 €) ou un sex-toy d’initiation discret (Rouge à lèvres vibreur, 19,90€).

  • Pour ce qui est de la stimulation vaginale, trois catégories se présentent à vous : le vibrant (la gamme Fun Factory est un must en la matière), le non-vibrant (le Dildo, en verre, peut être refroidi au congélateur ou réchauffé au micro-ondes), ou la double stimulation (le Rabbit, chouchou des filles de Sex in the city).
  • Vous avez envie de découvrir de nouvelles sensations ? Le vibromasseur recourbé permet d’explorer au mieux son intimité et définir les zones les plus réceptives (Pinkie Dinckie, 29,90 €).
  • Attention à l’hygiène : utilisez une solution antibactérienne spécifique pour nettoyer vos joujoux et privilégiez le silicone.
Marie France pour BFMTV