BFM Business

Sanofi et Merck mettent un terme à leur co-entreprise de vaccins

La coentreprise entre Sanofi Pasteur et Merck-MSD avait vu le jour il y a 22 ans.

La coentreprise entre Sanofi Pasteur et Merck-MSD avait vu le jour il y a 22 ans. - AFP-Nicholas-Kamm

"La co-entreprise emploie actuellement 402 personnes en France. 115 postes pourrait être supprimés."

Divorce en milieu pharmaceutique. Le français Sanofi Pasteur et l'américain Merck-MSD ont décidé de mettre un terme à leur coentreprise dans les vaccins créée en 1994, "afin de poursuivre séparément leurs stratégies de développement en Europe", relate un communiqué commun publié mardi 8 mars.

Cette co-entreprise emploie actuellement 402 personnes en France. Ce projet, qui doit être finalisé d'ici fin 2016, "pourrait conduire à la suppression nette d'environ 115 postes" dans l’Hexagone, sur la base de départs volontaires et des pré-retraites.

Les deux maisons-mères se sont engagées à maintenir une "présence opérationnelle importante dans le domaine des vaccins" à Lyon, siège de la co-entreprise. Détenue à parts égales par Sanofi Pasteur et Merck MSD, la co-entreprise Sanofi Pasteur-MSD opère dans 19 pays européens. En 2015 ses ventes se sont élevées à 824 millions d'euros, en recul de 3% sur un an.

A.R. avec AFP