BFM Business

Pourquoi la Fnac convoite Darty

Le groupe d'électroménager britannique a indiqué ce mercredi 30 septembre avoir reçu une offre de la Fnac, qu'il va "étudier au plus près".

Darty va-t-il passer sous pavillon tricolore? Le groupe britannique de distribution d'électroménager et de produits techniques a annoncé ce mercredi 30 septembre avoir reçu une offre de rachat en actions de la part de la Fnac, qu'il entend "étudier de plus près" avant de la recommander ou non à ses actionnaires.

L'offre du groupe dirigé par Alexandre Bompard valorise Darty (groupe coté à la Bourse de Londres) à 101 pence par action, soit "environ 533 millions de livres" et une prime de 27% par rapport au cours de clôture de mardi soir, a précisé la Fnac dans un communiqué distinct.

7 milliards d'euros de chiffres d'affaires combiné

Dans ce dernier document, le groupe détaille les raisons qui l'amène à entreprendre ce rachat. La Fnac considère ainsi "qu’un rapprochement avec Darty constitue une opportunité stratégique et financière majeure pour les deux groupes, en donnant naissance au leader de la distribution de produits techniques, culturels et électro-ménagers en France".

Le groupe dirigé par Alexandre Bompard fait notamment valoir que la nouvelle entité disposerait alors de deux marques de référence avec "une très grande notoriété", ainsi qu'une "offre de produits élargie", "un réseau complémentaire et efficace de magasins", deux sites internet performants, et "une exposition internationale accrue sur l'Europe".

Le groupe issu du rapprochement des deux sociétés aurait un chiffre d'affaires combiné de 7 milliards d'euros.

J.M. avec AFP