BFM Business

Pourquoi il ne faut rien acheter le lundi et le jeudi pendant les soldes

VIDÉO - Vêtements, chaussures, ou électroménager: pour faire des bonnes affaires, il vaut mieux éviter d'acheter certains jours de la semaine, et privilégier le mardi et le mercredi, montre une étude Idealo parue ce lundi.

Les soldes d'hiver commencent ce mercredi 10 janvier. Comme chaque année, c'est la première semaine que les achats devraient être les plus nombreux. Mais les meilleures affaires, elles, se feront plutôt sur les 3e et 4e semaines, selon une étude du comparateur de prix d'Axel Springer, Idealo. Et pour obtenir les plus fortes promos, il vaudra mieux acheter le mardi que le lundi et le jeudi, montre encore cette enquête.

La faute à ce qu'on appelle le "dynamic pricing". Cette pratique consiste pour les marchands à modifier rapidement leurs prix pour se caler sur les démarques de la concurrence. Ils peuvent le faire manuellement, ou grâce à des algorithmes qui traquent les prix partout en temps réel. Les vendeurs arbitrent ainsi "d'un jour sur l'autre et même d'une heure sur l'autre. Amazon modifie ses prix plusieurs milliers de fois par jour", explique Anna Perret, analyste chez Idealo.

Des variations d'une minute à l'autre, même en magasin

Ces changements de prix très rapides n'ont d'ailleurs pas lieu que sur internet: il peut également s'agir d'une vente flash en magasin. La spécialiste d'Idealo a même constaté en Allemagne, chez l'équivalent local de Darty, des prix qui augmentaient en magasin à la minute pour s'adapter aux décotes chez les vendeurs en ligne.

Mais ce qui a interpellé Idealo l'année dernière, c'est que ces variations de prix rendaient certains jours de la semaine meilleurs ou pires que les autres pour faire de bonnes affaires (voir tableau). Une télé par exemple, coûtait en moyenne 997 euros le vendredi, alors qu'elle dépassait les 1600 la veille. Ou un vêtement de ski, qui valait plus de 220 euros en moyenne le lundi, coûtait moins de 175 euros le samedi. Sur un frigo, il valait mieux acheter le dimanche (à 767 euros) que la veille (à 912 euros).

-
- © -

Pour les baskets, le meilleur prix était recensé le mercredi. Ce qui s'explique assez logiquement. "Les nouvelles démarques sont traditionnellement lancées le mercredi: on peut imaginer que les utilisateurs s'empressent d'acheter les modèles qu'ils convoitent pour être sûrs que leur pointure ne s'épuise pas", décrypte Anna Perret. Même principe pour les ordinateurs portables, lave-linges et skis alpins, particulièrement regardés le mercredi afin de ne pas passer à côté d'une bonne affaire. Du coup "le lendemain, jeudi, les offres peuvent être épuisées et les prix grimpent", souligne la spécialiste.

Attendre, le meilleur moyen de faire des affaires

Évidemment, ces variations constatées en 2017 n'impliquent pas que le même schéma se répète en 2018. Ce qu'il faut surtout en déduire, c'est que "pour faire la meilleure affaire, il faut faire le tri, attendre, regarder différents sites plusieurs jours d'affilée pour voir comment évoluent les prix, et ne surtout pas se jeter sur le première offre venue", martèle Anna Perret.

Elle recommande par ailleurs de faire des recherches en amont sur les produits qui nous intéressent, bien avant le début des soldes, afin de s'assurer que les décotes affichées sont réelles. La DGCCRF a ainsi épinglé en 2017 des sites marchands comme Zalando et Amazon pour avoir "truqué leurs soldes". Elle a par exemple repéré des marchands qui augmentaient leurs prix la semaine précédant les soldes pour faire paraître les réductions plus importantes. Ou des "fausses" dégriffes, affichées par rapport au prix de vente conseillé du produit, pas par rapport au prix de vente qu'ils pratiquent réellement.

Nina Godart