BFM Business

Pourquoi Engie croit à une mini-usine à biogaz destinée aux particuliers

HomeBiogas, une start-up israélienne, a conçu un "digesteur" de biogaz de petite taille, adapté aux familles, qui se commande sur Internet.

HomeBiogas, une start-up israélienne, a conçu un "digesteur" de biogaz de petite taille, adapté aux familles, qui se commande sur Internet. - Homebiogaz

Engie investit dans une start-up israélienne qui promeut la production individuelle de biogaz de cuisson à partir de déchets alimentaires. Un foyer peut produire jusqu'à 2 heures de gaz par jour, rentabilisant cet achat en un an.

Tout en investissant dans des infrastructures lourdes d'énergie renouvelable, Engie parie sur la mini-production de gaz "vert" par les consommateurs. Le géant français a pris une participation de 13% dans la start-up israélienne HomeBiogas, qui rend possible la production de biogaz à domicile. Cet investissement, d'un montant non précisé, vise à accélérer le développement de la jeune entreprise "à la fois en Europe et dans les pays émergents", indique Engie.

Pour le géant français de l'énergie, l'enjeu consiste à promouvoir une solution domestique relativement peu coûteuse qui, en recyclant des ressources non utilisées, permet de générer sa propre énergie.

La start-up HomeBiogas, lancée en 2012, a conçu un "digesteur" (sorte de méthaniseur) de biogaz de petite taille qui produit du gaz "vert" et de l'engrais à partir des déchets alimentaires. Selon HomeBiogas, il est possible de produire jusqu'à deux heures de gaz chaque jour avec 2 kilogrammes de restes ou déchets alimentaires.

-
- © Le système produit à la fois du gaz de cuisson et un engrais liquide. Homebiogaz-Engie

Le biogaz ainsi produit s'utilise au moyen d'une gazinière spécifique, fournie par la société. L' "usine à gaz" domestique produit aussi un engrais liquide biologique pour les jardins d'agréments et les cultures vivrières domestiques.

Avec son système, la jeune pousse israélienne vise aussi bien les familles des pays émergents, comme alternative, pour la cuisson, au charbon et au bois, surexploités et très polluants, que celles des pays développés. Selon elle, chaque famille peut réduire son empreinte carbone de 6 tonnes en utilisant durant un an son "biométhaniseur".

Son allure de petite tente gonflable de camping dotée d'une trompe, à monter soi-même, lui permet d'être commandée en ligne et livrée par colis. Son coût est a priori abordable: 650 dollars (560 euros). Le retour sur investissement est d’un an lorsque le système est utilisé régulièrement, promet la start-up.

Frédéric Bergé