BFM Business

Pourquoi Allo Resto fait un véritable carton en France

Allo Resto vise 4.000 restaurants partenaires d'ici à la fin de l'année.

Allo Resto vise 4.000 restaurants partenaires d'ici à la fin de l'année. - CC

Le spécialiste de la restauration livrée à domicile vise 4.000 partenaires dans l’hexagone d’ici à la fin de l’année. Et il ne compte pas s’arrêter là, la France étant un marché particulièrement prometteur.

Alors qu’il devrait bientôt subir la concurrence (notamment) d’Uber, Allo Resto n’a pas forcément de quoi être inquiet. Spécialisé dans la restauration livrée à domicile depuis 1998, l’entreprise a enregistré en 2014 une croissance supérieure à 50%, et vise d'ici la fin de l'année 4.000 restaurants partenaires dans toute la France.

Allo Resto a signé en 2011 une joint-venture avec un des leaders mondiaux du secteur, le groupe britannique Just Eat, qui détient 80% du spécialiste français de la commande en ligne. Just Eat, coté en Bourse à Londres, est présent dans 15 pays. Il opère sous une marque locale en France, Australie, Brésil et Suisse. En 2014, l'ensemble du groupe a enregistré 61 millions de commandes de repas, à travers 45.000 restaurants.

Taux de croissance à trois chiffres dans certaines villes

"Allo Resto en France est à des niveaux de croissance qui sont supérieurs à ceux du groupe (54%). La France est un des marchés européens sur lequel le potentiel de croissance et de développement est le plus fort car le marché a un léger retard par rapport au marché anglais sur la partie livraison de repas à domicile sur internet", affirme Gilles Raison, son directeur général.

Selon les villes en France, la croissance part "de 50% et monte aux alentours de 100% dans certaines. Marseille, Bordeaux ont par exemple des croissances à trois chiffres, liée à une amélioration de l'offre de restauration livrée développée au cours des derniers mois", précise-t-il.

Les célibataires nombreux en France

Pour Gilles Raison, l'essor du marché s'explique par le nombre élevé de célibataires en France (9,4 millions), l'allongement des temps de trajet travail-domicile, qui affecte l'envie de cuisiner le soir à la maison, mais aussi l'omniprésence du smartphone, "qui est une vraie télécommande pour passer commande de restauration livrée". "Le mobile représente aujourd'hui environ 40% de nos commandes et devrait représenter 50% en 2015. C'est une source de croissance pour le futur très importante", affirme le dirigeant.

Le marché de la restauration livrée en France "s'élève à un milliard d'euros. En Angleterre c'est sept fois plus donc ça montre le potentiel à venir pour l'Hexagone", ajoute-t-il. Selon lui, Allo Resto "permet aux restaurateurs d'augmenter leurs revenus de 30% en moyenne. La commission pour les restaurateurs s'élève à 12%".

Y.D. avec AFP