BFM Business

Plus de 4.000 euros de prime pour les médecins en 2014

L'Assurance-maladie a verser 376 millions d'euros de primes aux médecins pour l'année 2014.

L'Assurance-maladie a verser 376 millions d'euros de primes aux médecins pour l'année 2014. - Philippe Huguen - AFP

Les médecins ont reçu en moyenne 4.200 euros de prime l’an dernier, au titre de la rémunération sur objectifs, selon l’Assurance maladie. Les généralistes sont les mieux lotis, avec une prime de plus de 6.000 euros en moyenne.

Voilà qui devrait remettre du baume au coeur des médecins, récemment échaudés par le projet de loi santé du gouvernement. Ces derniers ont en effet reçu environ 4.200 euros chacun au titre de la rémunération sur objectifs pour l'année 2014, a indiqué lundi l'Assurance maladie, qui se félicite des progrès constatés, notamment dans le suivi des patients diabétiques ou le recul des antibiotiques prescrits.

La rémunération sur objectifs (ROSP) a été introduite en 2012 en complément du traditionnel paiement à l'acte des médecins, afin d'améliorer la prise en charge de certains malades ou les prescriptions. Octroyée en complément du traditionnel paiement à l'acte, elle va concerner quelque 89.000 médecins (toutes spécialités confondues) pour un montant moyen de 4.215 euros qui vient d'être versé au titre de l'année 2014. La somme est plus rondelette pour les généralistes, les plus concernés (51.526), qui ont perçu 6.264 euros en moyenne (contre 5.774 euros en 2013).

L'Assurance maladie paye avec le sourire

Au total, l'Assurance maladie a déboursé 376 millions d'euros pour 2014, une dépense en hausse par rapport à 2012 et 2013 (respectivement de 294,4 millions et 351,9 millions), mais qui traduit une "évolution positive des indicateurs de santé publique, d'efficience et de modernisation du cabinet". Le taux d'atteinte des objectifs est meilleur pour ce qui concerne le suivi des patients diabétiques ou la prescription d'antibiotiques pour les adultes. Les indicateurs sont toutefois en régression pour la vaccination et le dépistage.

La part de la rémunération des médecins non liée à l'acte est passée de zéro à 12% en 10 ans, dont 4% à 5% pour la rémunération sur objectifs, indique l'Assurance maladie. En 2013, les revenus des médecins libéraux étaient en moyenne de 85.000 euros.

Y.D. avec AFP