BFM Business

Nouvelle plainte de Sanofi contre Merck aux États-Unis

Le groupe pharmaceutique français vient d'intenter une nouvelle action en justice contre le laboratoire américain Merck pour violation de deux brevets liés à son médicament contre le diabète, le Lantus.

Sanofi a intenté "une action en contrefaçon" contre Merck devant le tribunal de district du New Jersey, indique l'entreprise dans un communiqué. Elle avait déjà poursuivi le même groupe en septembre pour la violation de dix brevets concernant le Lantus.

"La plainte a été motivée par une notification, reçue de Merck fin juin, dans laquelle Merck déclarait avoir déposé à la FDA (agence américaine du médicament) une demande d'approbation de nouveau médicament pour une insuline glargine en flacon", a précisé le groupe pharmaceutique.

"Merck mentionnait également que sa demande d'approbation comportait une certification contestant tous les brevets de Sanofi répertoriés" auprès de la FDA pour Lantus et Lantus SoloStarde, deux produits phares de son portefeuille diabète.

En septembre, le groupe français avait déjà entrepris des démarches légales contre Merck pour dix brevets concernant Lantus.

Une procédure lancée en 2014 contre un autre laboratoire a abouti

Début 2014, Sanofi avait aussi entamé une procédure juridique aux États-Unis contre le laboratoire américain Eli Lilly, l'accusant d'avoir violé plusieurs brevets du Lantus pour produire son biosimilaire.

Mais les deux groupes avaient fini par trouver un accord à l'amiable: Eli Lilly a accepté de verser des redevances à Sanofi sur les ventes de son biosimilaire et de retarder de six mois son lancement aux États-Unis.

Au premier semestre 2017, Lantus a toutefois commencé à souffrir sérieusement aux États-Unis et en Europe de la nouvelle concurrence de Basaglar, le produit développé par Eli Lilly, et vendu moins cher.

En raison de la fin effective des remboursements de Lantus par les assureurs santé américains CVS et dernièrement United Health au profit de Basaglar, Sanofi s'attend à une "accélération" du déclin de ses ventes globales dans le diabète cette année.

A.M. avec AFP