BFM Business

Nestlé mise sur Alibaba pour doper ses marques en Chine

À l'occasion de ses 150 ans, le géant suisse s'allie avec le chinois Alibaba pour vendre en ligne 154 produits, issus de 30 marques différentes, à prix réduits.

À l'occasion de ses 150 ans, le géant suisse s'allie avec le chinois Alibaba pour vendre en ligne 154 produits, issus de 30 marques différentes, à prix réduits. - Nestlé

"Le géant suisse lance, à prix promotionnels, 154 produits de 30 marques, uniquement sur les boutiques en ligne d'Alibaba. Une façon de mieux pénétrer le marché chinois où, comme ailleurs, l'e-commerce devient incontournable. "

Nestlé a besoin d'Alibaba pour séduire les consommateurs dans l'empire du milieu. À l'occasion de ses 150 ans, le géant suisse de l'agro-alimentaire a noué avec le géant chinois de l'e-commerce, une campagne de marketing de six mois pour promouvoir à prix réduits certains de ses produits qui sont uniquement vendus sur Internet.

Cette offensive de séduction du consommateur chinois débute par trois jours de promotion "Super Brand Day" sur la boutique en ligne Tmall.com. La campagne met en vedette 154 produits de 30 marques, dont 67 sont présentés aux consommateurs chinois pour la première fois. Parmi les produits concernés figurent le lait en poudre Nido, vendu aux Pays-Bas, le chocolat Damak en provenance de Turquie, ou le Nescafé or, bien connu en France.

"Il n'y a pas de meilleure façon de célébrer les 150 ans de Nestlé que de créer une opportunité pour tout le monde en Chine pour partager notre passion pour la nutrition, la santé et le bien-être", a déclaré Wan Ling Martello, responsable de la zone Asie pour Nestlé.

Nestlé diffusera une campagne de publicité en réalité virtuelle

Souvent qualifié d'Amazon chinois, Alibaba voit dans ce partenariat marketing l'occasion de montrer l'étendue et la puissance de son écosystème de médias et de plateformes numériques sur Internet. Nestlé lancera une campagne promotionnelle de réalité virtuelle sur Youku Tudou, la plateforme de streaming vidéo que contrôle majoritairement Alibaba depuis 2015. Cette initiative serait la première du genre pour ce portail vidéo en ligne avec un annonceur sur une campagne de réalité virtuelle en Chine.

"Nous allons continuer à développer nos partenariats et notre infrastructure pour fournir un accès à la plus large sélection des meilleurs produits du monde pour les consommateurs, qu'ils vivent à Beijing ou dans un village rural dans une zone reculée du pays" a souligné Daniel Zhang, PDG du groupe Alibaba. 

L'alliance conclue par Nestlé montre que pour mieux conquérir le marché chinois, mieux vaut, y compris pour les groupes occidentaux d'agro-alimentaire, nouer des partenariats avec les géants du web chinois.

Frédéric Bergé