BFM Business

Mode: ces sites qui veulent apprendre aux hommes à s'habiller

Les hommes veulent être élégants et sont prêts à y mettre le prix.

Les hommes veulent être élégants et sont prêts à y mettre le prix. - Gabriel Bouys - AFP

Mr Porter, Menlook, Chictypes, ou encore Les raffineurs.com. Les sites de conseils vestimentaires en mode masculine se multiplient sur la toile. Une offre qui correspond à une vraie demande.

Après Milan, des défilés de prêt-à-porter masculin pour l'automne-hiver 2017 auront lieu cette semaine à Paris. Contrairement à celui des femmes, le marché de la mode pour hommes résiste. Il a progressé de 1% en 2015 selon les derniers chiffres de l'Institut français de la mode, tandis que celui de la mode féminine s'est replié.

Les hommes sont de plus en plus soucieux de leur look, surtout les trentenaires. À tel point que le Printemps Haussmann réfléchit à agrandir significativement son rayon homme dans les prochains mois. Mais si ces messieurs font de plus en plus attention à leur accoutrement, ils ont encore besoin d'aide pour savoir ce qui leur va, et va ensemble. De nombreux sites en ligne surfent sur leur ignorance à ce sujet.

Les hommes n'aiment pas être noyés sous l'offre

Comment choisir sa cravate, ne pas mélanger les imprimés? Peut-on vraiment porter un pantalon rouge et une chemise bleue ? De nombreux sites de conseil en mode masculine ont récemment débarqué sur le web. Mr Porter, le net à porter masculin, Menlook, Chictypes, ou encore Les raffineurs.com. Chaque semaine, ils proposent des coups de coeur, des conseils pratiques et une sélection de produits.

Ces sites ont bien compris que les hommes n'aiment pas être noyés sous l'offre. Et ils offrent évidemment la possibilité de commander en ligne. Il faut que ce soit simple pour que ça marche. Les Parisiens pressés peuvent bénéficier d'un service de livraison par coursier en trois heures chrono.

Le marché est loin d'être négligeable. Les hommes qui veulent être élégants sont prêts à y mettre le prix. La tranche des 25-34 consacreraient plus de 370 euros par an à son look. Une clientèle efficace, plus encline à réaliser de gros achats en seule une fois pour se débarrasser de son shopping.

Hélène Cornet, édité par N.G.