BFM Business

Location de piscines entre particuliers: le plaisir des uns fait le business des autres

Le déconfinement et la météo du mois de mai a fait bondir les plateformes de location de piscines entre particulier

Le déconfinement et la météo du mois de mai a fait bondir les plateformes de location de piscines entre particulier - AFP

Depuis la fin du confinement, les plateformes de location de piscines entre particuliers, Swimmy et Louer Une Piscine, sont prises d'assaut par ceux qui cherchent à se rafraîchir, mais aussi par les propriétaires de piscines qui peuvent gagner jusqu'à 7500 euros par saison.

Les Français n'attendent pas la réouverture des piscines municipales ni les vacances à la plage pour aller piquer une tête. Depuis la fin du confinement, ils vont tout simplement se baigner chez les voisins qui disposent de leur propre piscine et s'inscrivent sur les plateformes qui permettent de louer sa piscine privée à des particuliers.

Depuis le 11 mai, les offres et les demandes explosent dans toute la France sur Swimmy et LouerUnePiscine, les deux plateformes qui se partagent ce marché.

"Nous avons multiplié notre chiffre d’affaires par dix sur le mois de mai par rapport à l'an dernier", explique au Figaro Raphaëlle de Monteynard, fondatrice de Swimmy. "Le déconfinement est l'une des raisons de ce succès (...), mais nous avons aussi profité d'une météo exceptionnelle en mai".

60 euros par personne et par demi-journée

Le phénomène se constate dans toute la France. En haute Garonne, les demandes sont plus de dix fois supérieures à l'an dernier et les offres ont été multipliées par deux, rapporte Toulouse Infos. Le phénomène touche les autres régions et l'île de France n'est pas en reste.

"Je reçois dix à vingt demandes par jour", indique habitant de Saint-Arnoult-en-Yvelines (Yvelines) à 78Actus en confiant que ce complément de revenus lui permet de financer les frais d’entretien de son vaste jardin.

En un mois, un couple qui habituellement proposait leur maison de Thorigny-sur-Marne, près de Disneyland Paris, sur AirBnb a trouvé une nouvelle source de revenus. Ils expliquent au Parisien qu'il leur arrive de "louer la piscine quatre ou cinq fois en une journée".

Cette propriétaire d'une maison à Dampsmesnil (Eure) fait payer 15 euros par personne pour quatre heures et demie en permettant même d'utiliser le barbecue. Elle ne revient pas des revenus que le système rapporte. 

"On espérait que ça couvrirait une partie des frais de chlore, mais cela dépasse toutes nos attentes", a-t-elle confié à Paris Normandie. En seulement trois semaines et sans louer le week-end, elle a gagné 1700 euros contre 3000 euros en juillet-août en 2019.

Selon Swimmy, les propriétaires de piscines privées peuvent gagner jusqu’à 7500 euros dans une saison. En effet, en région parisienne, les tarifs à la demi-journée peuvent atteindre 60 euros par personne, soit 480 euros par jour en accueillant deux familles de quatre personnes.

Respect des règles d'hygiène et de distanciation

Restent les risques sanitaires. Même si les scientifiques ont confirmé que les doses de chlore dans les piscines éliminent le virus, les plateformes ont publié des règles pour l'accueil des clients. 

LouerUnePiscine a mis en place un protocole que les propriétaires sont sommés de respecter des règles d'hygiène et de distanciation. Ils ne peuvent accueillir plus de 8 personnes simultanément, proposer des douches, désinfecter tous les équipements après chaque baignade, mettre à disposition du gel hydroalcoolique et vérifier les dosages de chlore ou de sel.

Mais la plateforme reconnaît qu'elle ne peut vérifier l'application de ces règles. "Il est malheureusement impossible pour nous de visiter et de contrôler chacun de nos propriétaires. Nous leur faisons confiance (...). Chacun doit prendre ses responsabilités, car c’est avant tout pour le bien de tous", explique le responsable du site à La Voix du Midi.

Pascal Samama