BFM Business

Livraison de colis: quels transporteurs assurent toujours un service?

Les livraisons express ne sont plus assurées.

Les livraisons express ne sont plus assurées. - Flickr

L’épidémie de covid-19 ne facilite pas la tâche des transporteurs. Colissimo, DHL, UPS, Chronopost, GLS , Amazon continuent de livrer des colis, mais les délais sont allongés.

Confinés chez eux, les Français font massivement appel aux achats en ligne, et donc aux entreprises de livraison. Ces dernières doivent gérer un afflux important des commandes tout en respectant des mesures de sécurité pour leur personnel. Les livraisons de type Mondial Relay et Relais Colis ne sont plus disponibles, les magasins étant fermés depuis le début du confinement. En revanche, les services de livraison à domicile sont maintenus. Mais les délais de livraison sont allongés, et les options de service express ne sont plus assurées.

De plus, les modalités de livraison ont été revues, afin de ne pas trop exposer le livreur aux risques sanitaires. Celui-ci prévient le destinataire quand il arrive devant chez lui et dépose le colis sur le pas de la porte. Il n’est plus nécessaire de signer un bordereau pour signifier de la bonne réception du colis. 

Voici les dispositions prises par les principaux acteurs de livraison de colis :

>>Colissimo : 

La Poste a totalement revu l’organisation de ses équipes et de ses bureaux de Poste. Les garanties de délai de livraison des Colissimo en France et à l’International sont suspendues depuis le 17 mars 2020. Les livraisons ne se font plus que 3 jours par semaine, le plus souvent les mercredis, jeudis et vendredis.

>>Chronopost

Chronopost assure les livraisons et les collectes du lundi au samedi, sur tous les départements de France et des DOM/TOM (exceptés en Polynésie et à Wallis-et-Futuna). Mais les agences sont désormais fermées tous les week-ends à partir du samedi 28 mars inclus et ce jusqu'à nouvel ordre.

>>UPS

“UPS continue de servir ses clients comme d'habitude”, assure un porte-parole du groupe. Néanmoins, le transporteur doit lui aussi faire face à des contraintes et une situation sanitaire qui évolue au quotidien Depuis le 26 mars 2020, la garantie UPS, qui promet au client un remboursement si le délai de livraison n’est pas respecté, est suspendue.

>>DHL 

Le transporteur assure la livraison sur toute la France, mais là aussi avec des délais allongés et un réseau qui a été modifié dans l’Est de la France en raison de l’épidémie. Ainsi, l’agence DHL de Mulhouse est de nouveau opérationnelle, et “un retour à la normale pour les enlèvements et livraisons est prévu d’ici la fin de semaine”, prévient le groupe. Pour Metz, des retards sont aussi à prévoir dû aux effectifs disponibles réduits. A Biarritz, les enlèvements et livraisons sont assurés seulement 1 jour sur 2.

>>GLS 

Le transporteur continue ses activités de livraison sur l'ensemble de la France et en Europe, mais uniquement du lundi au jeudi. De ce fait, le transporteur annonce que les délais de livraison pourront connaître des perturbations.

>> Colis Privé

L’entreprise maintient son activité avec les mêmes plages horaires et continue d'assurer les livraisons de colis au domicile des particuliers de 8h à 19h du mardi au samedi inclus. Les offres proposées de livraison en 24h (ou J+1) et en 48h (ou J+2) sont maintenues. Mais là encore, il faut s’attendre à enregistrer des retards.

>>Amazon

Face à l’afflux de commandes qui exposait trop ses équipes aux risques sanitaires, le géant américain a instauré des règles pour assurer la continuité de service. Le commerçant a indiqué qu'il se concentrait désormais sur les produits dits "essentiels" et cesse "temporairement" d'enregistrer les autres commandes. Amazon n’a pas donné la liste précise des produits que l’on peut toujours se faire livrer, mais les rayons de puériculture, de santé, d’hygiène mais aussi les produits de base pour la maison, l’épicerie et la nourriture pour animaux en font partie.

Coralie Cathelinais