BFM Business

Les restaurants ouverts toute la nuit font un carton

-

- - Michael Thomas / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La fréquentation des restaurants ouverts la nuit a grimpé de 19% l'an passé. Un succès lié aussi à l'essor des service de livraison à domicile. La moité des consommateurs noctambules ont moins de 35 ans.

Un burger à minuit, un sandwich à 5 heures. En France, le marché de la restauration nocturne est en plein essor, selon une étude publiée par le cabinet NPD. L'an passé, les établissements ouverts entre 23 heures et 7 heures du matin ont totalisé 223 millions de visites - chiffre qui inclut les livraisons à domicile -, soit une progression de 19% par rapport à 2017.

"La restauration nocturne a connu un véritable envol ces dernières années", indique Maria Bertoch, de NPD. L'expert avance deux explications: "la déstructuration des repas, qui incite certains acteurs, notamment dans le secteur de la restauration rapide, à proposer une offre 24 heures sur 24, et l’incroyable essor de la livraison qui ne cesse de se développer".

Part infime du marché

A Paris, la croissance est encore plus forte, avec une fréquentation en hausse 24% pour les restaurants et boulangeries ouvert la nuit et tôt le matin. Cette tendance est "portée par une offre importante et soutenue par le développement du réseau Noctilien en Ile-de-France, avance le cabinet NPD. Désormais, les Parisiens peuvent sortir plus tard".

La restauration nocturne ne représente encore qu'un part infime du marché de la restauration: son chiffre d'affaires s'est élevé à 1,12 milliard d'euros en 2018, sur un total supérieur à 56 milliards. Mais sa croissance est beaucoup plus forte que l'ensemble du marché. Selon NPD, celui-ci n'a en effet progressé que de 1% l'an passé.

Clientèle plus jeune et masculine

Qu'ils se rendent dans un restaurant ou qu'ils commandent sur Internet, "les oiseaux de nuit sont majoritairement jeunes", note NPD. 51% des visites entre 23 heures et 7 heures sont faites par les 18-34 ans, contre 39% sur l’ensemble de la journée. La clientèle est en outre plus masculine: les hommes représentent 60% de visites, contre 48% sur l’ensemble de la journée.

La hausse de la consommation de repas la nuit profite d'abord à la restauration rapide. Entre 23 heures et 2 heures du matin, les burgers représentent 18% des visites, contre 17% pour les cafés, bars et brasseries. A partir de 5 heures, les consommateurs privilégient les sandwicheries et les boulangeries, qui captent 34% du marché. Les grandes surfaces et magasins de proximité suivent avec 19% des visites.

JM