BFM Business

Les Français plébiscitent l'ouverture des magasins tous les dimanches

Alors que le sujet était tabou il y a une dizaine d'années, un Français sur deux souhaite désormais que les commerces soient ouverts 7 jours sur 7, toute l'année.

Alors que le sujet était tabou il y a une dizaine d'années, un Français sur deux souhaite désormais que les commerces soient ouverts 7 jours sur 7, toute l'année. - Anne-Christine Poujoulat - AFP

La Loi Macron ne va pas assez loin pour les Français. Alors que le texte veut autoriser 12 ouvertures le dimanche par an, les consommateurs en voudraient en moyenne le double. Et 46% souhaitent l'ouverture chaque semaine, selon le Baromètre OpinionWay pour Axys Consultants – Le Figaro – BFM Business.

C'est ce lundi 26 janvier que le projet de loi Macron arrive dans l'Hémicycle de l'Assemblée nationale pour deux semaines de débats. Et malgré les nombreux remous que le texte a provoqué, 40% des Français disent ne pas assez connaître son contenu pour avoir un avis dessus, selon EcoScope- Baromètre OpinionWay pour Axys Consultants – Le Figaro – BFM Business publié ce 26 janvier.

Néanmoins, ceux qui connaissent les réformes destinées à déverrouiller l'économie française lui réservent un accueil favorable, à hauteur de 59%. Une personne interrogée sur deux estime que le texte va effectivement supprimer les rentes de certains professions réglementées. En revanche, ils ne sont que 34% à penser que cela va créer des emplois et 29% à croire que sa mise en application va redonner du pouvoir d'achat.

Partisans du PS comme de l'UMP favorables à l'ouverture tous les dimanches

Concernant l'un des points les plus débattus de la loi Macron, à savoir l'ouverture des commerces le dimanche, les Français estiment que le texte ne va pas assez loin.

"46%, donc quasiment une majorité des Français, se prononcent pour l'ouverture des commerces tous les dimanches, soit 52 dimanches par an. La moyenne s'établit à 28 dimanches par an c'est beaucoup plus que ce que suggère la loi Macron, à hauteur de 12 dimanches par an. C'est plus du double" explique Frédéric Micheau, directeur des études d'opinionWay, à BFM business.

"On voit bien comment l'opinion publique s'est retournée en l'espace d'une dizaine d'années sur cette question. A cette époque une majorité des Français y étaient opposés, désormais les choses se sont complétement inversées" ajoute Frédéric Micheau.

Et toutes les tendances politiques sont touchées par cette évolution : 44% des partisans du PS sont pour une ouverture tous les dimanches, ils sont 46% chez les proches du Modem et 57 % pour les partisans UMP.

"Cette question n'est plus un critère de clivage idéologique c'est une évolution sociale qui est tout à fait notable ", conclut Frédéric Micheau.

Par ailleurs, les Français estiment aussi majoritairement (56%) que les compensations que doivent percevoir les salariés amenés à travailler le dimanche doivent être fixées par la loi, contre 42% favorables à ce qu'elles soient fixées par entreprise ou branche.

C.C.