BFM Business
Conso

Les fournitures scolaires les moins chères, c’est chez Carrefour et E. Leclerc

-

- - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Depuis la mi-juin, ce sont Leclerc et Carrefour qui pratiquent les prix les plus avantageux en matière de fournitures scolaires. Moins chers que les autres supermarchés, mais aussi que les sites de e-commerce.

Pour les fournitures de rentrée, les prix imbattables étaient chez E. Leclerc et Carrefour cet été. C’est ce qui ressort de l’étude menée par le cabinet Simon-Kucher & Partners et parue le 30 août. Ses analystes ont relevé les prix des cahiers, compas et autres blanco –au total 32 produits- chez 11 distributeurs.

Chaque semaine depuis la mi-juin, les équipes du cabinet ont relevé les évolutions de prix de ces fournitures scolaires dans la grande distribution alimentaire - chez E. Leclerc, Carrefour, Auchan, Casino, Monoprix- mais aussi chez les spécialistes de la papeterie Bureau Vallée, Office Dépôt et Cultura, et enfin sur les sites de e-commerce Amazon, Cdiscount et Rue du Commerce.

Le verdict est sans appel: E. Leclerc et Carrefour remportent la course aux prix les moins chers. Les fournitures scolaires étudiées y sont moins chères respectivement de 27% et 25% que le prix moyen établi chez les 11 enseignes. Et globalement, la grande distribution reste plus compétitive que les spécialistes de la papeterie et les e-commerçants, avec un panier à moins de 134 euros, contre 147 euros chez Cultura, Bureau Valley et Office Depôt, et un record de près de 210 euros sur Amazon, Cdiscount et rue du Commerce.

Simon-Kucher & Partners
Simon-Kucher & Partners © -

C’est d'ailleurs là le fait saillant de l’étude : les sites de e-commerce ne tiennent absolument pas la comparaison. Ces pure-players, qui n’ont pourtant pas de coûts immobiliers comparables à ceux des magasins physiques, présentent les prix sont les moins avantageux selon les relevés de Simon-Kucher & Partners. Ces sites affichent en outre un positionnement prix très flou. Le cabinet a relevé sur ces plateformes "des prix exorbitants pour certains articles", tandis que d’autres étaient étiquetés au prix le plus bas du panel. Un manque de cohérence qui, selon Simon-Kucher & Partners, nuit à l’image de ces plateformes auprès du consommateur.

Calculatrices et sacs à dos moins chers chez Amazon et Cdiscount

À l’inverse, chez Leclerc et Carrefour, le consommateur a la garantie d’avoir des prix bas sur l’ensemble des articles. À ce titre, rappelons que Carrefour fanfaronne une fois de plus dans sa campagne de rentrée 2019, promettant à ses clients de leur rembourser deux fois la différence s’ils trouvent une fourniture scolaire moins chère chez une autre enseigne. Or selon l’étude Simon-Kucher & Partners, Carrefour est bien le champion du prix sur la papeterie, mais sur les fournitures type stylo, colles et ciseaux, c’est Leclerc le leader prix. Et sur les gros articles comme les calculatrices et les sac-à-dos, Amazon et Cdiscount font mieux que tous les autres.

Simon-Kucher & Partners
Simon-Kucher & Partners © -

L’étude montre par ailleurs que les clients ne font pas vraiment des économies en procédant à leurs achats de rentrée très tôt dans l’été. C’est même le contraire pour ceux qui les achètent en grandes surfaces alimentaires : les prix y baissent de 22% entre le début et la fin de la période, et les meilleures promotions tombent quelques jours avant la rentrée.

Et pourtant, la majorité des familles continue d’acheter les trousses, cartables et de quoi les remplir avant de partir en vacances. Cette année encore, 78% des parents avaient terminé toutes leurs courses de rentrée avant le début du mois d’août, selon le baromètre de l’association Approuvé par les Familles.

Nina Godart