BFM Eco

Le Royaume-Uni quitte InterRail, le pass pour voyager dans les trains européens

Un Eurostar - Image d'illustration

Un Eurostar - Image d'illustration - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Cette décision n'a pas de lien avec un potentiel Brexit. Elle est la conséquence d'un différend avec les compagnies ferroviaires britanniques.

Visiter le Royaume-Uni avec le pass InterRail, c'est bientôt fini. A partir du 1er janvier 2020, les compagnies ferroviaires britanniques n'accepteront plus ce billet de train qui permet aux voyageurs européens de se déplacer à travers l'Europe. Le pass Eurail, destiné aux résidents non-européens, est également concerné.

Selon le Rail Delivery Group, l'organisation qui représente les opérateurs de train britanniques, cette décision n'est pas liée à une potentielle sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Elle a été motivée par un différend avec le groupement Eurail, qui appartient à plus de 35 sociétés ferroviaires et maritimes européennes.

L'Eurostar toujours inclus

Si les voyageurs européens ne pourront plus aller à Edimbourg ou Oxford, ils pourront cependant toujours se rendre à Londres. Les trajets sur les Eurostar vers la capitale depuis Paris, Bruxelles et Amsterdam seront en effet toujours inclus dans les deux forfaits. Cela permettra aussi aux britanniques d'utiliser un pass Interail pour visiter l'Europe continentale, mais seulement au départ de Londres.

Le pass InterRail a été lancé en 1972. Le Royaume-Uni l'avait rejoint l'année suivante, au moment de son entrée dans l'Union européenne. Le forfait permet de se déplacer à travers une trentaine de pays en Europe, pour une durée maximale de trois mois. S'adressant d'abord aux jeunes, il s'est progressivement ouvert aux autres passagers.

JM avec AFP