BFM Business

Le mouvement des gilets jaunes pousse une majorité de Français à acheter en ligne

Le Black Friday est bien loin d'être le seul événement marketing à s'être inscrit à l'agenda ces dernières années...

Le Black Friday est bien loin d'être le seul événement marketing à s'être inscrit à l'agenda ces dernières années... - Illustration

Ce sont 56% des consommateurs qui ont ou qui vont modifier leurs habitudes d’achat en raison des barrages ou de peur d’être confrontés à des actes de violence.

Les dirigeants d’Amazon peuvent se frotter les mains. Le mouvement des gilets jaunes influe bel et bien sur les habitudes d’achats des Français. Selon un sondage réalisé par Opinion Way (*) pour le compte de Perifem, plus d’un consommateur sur deux (56%) a soit déjà modifié ses habitudes d’achat, soit prévoit de le faire.

Les raisons de ces changements de comportement sont multiples. 30% des Français interrogés assurent qu’ils se sont moins rendus dans les commerces physiques parce qu’ils en ont été empêchés par des barrages. Les plus nombreux (36%) sont ceux qui résident dans des villes moyennes (20.000 à 100.000 habitants).

Gros impact pour les achats de Noël

Par ailleurs, 29% des consommateurs affirment avoir réduit leur fréquentation des commerces physiques de peur d'être confrontés à des scènes de violence. Et ceux qui prévoient, pour cette même raison, d’éviter d’aller faire leurs courses en ville ou dans les centres commerciaux dans les jours à venir, ne sont pas moins nombreux (29% des personnes interrogées).

Pour le commerce traditionnel, la conséquence la plus douloureuse de ces changements tient aux courses de Noël. Ces achats qui génèrent plus de marges que les soldes leur assurent en temps normal un pourcentage très important de leur chiffre d’affaires annuel. Or 43% des Français déclarent dans ce sondage que, pour leurs achats de Noël, ils vont privilégier les commerces en ligne. Et cette proportion dépasse les 50% chez les plus jeunes (18-34 ans).

*Sondage réalisé en ligne par l'institut Opinion Way du 3 au 4 décembre auprès de 1029 personnes, échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

https://twitter.com/PierreKupferman Pierre Kupferman Rédacteur en chef BFM Éco