BFM Business

Le moral des e-commerçants au plus haut

Le moral des e-commerçants au plus haut

Le moral des e-commerçants au plus haut - DGCCRF. - WerberFabrik - Pixabay

Les professionnels du e-commerce n'ont jamais été aussi optimistes concernant l'avenir. De fait, le marché se porte plus que bien après une progression de 15% en 2016.

Tous les voyants sont au vert pour les sites de vente sur internet. De quoi booster le moral, déjà excellent, des e-commerçants. Et pour cause, 96% des patrons de sites se disent optimistes pour leur entreprise cette année, selon une enquête réalisée par la Fevad (Fédération du e-commerce et la vente à distance). Un record.

Cet enthousiasme jamais égalé s’observe aussi dans les prévisions économiques puisque 85% des e-commerçants anticipent une croissance de leur chiffre d’affaires, tandis qu’ils sont près de 7 sur 10 à prévoir une augmentation de leur performance financière.

Un marché qui poursuit son essor

Il faut dire que le marché du e-commerce est plus que porteur. Ce dernier a progressé de près de 15% l'an dernier et la Fevad prévoit de faire encore mieux cette année en dépassant les 80 milliards d’euros de vente en ligne. Du coup, les effectifs devraient augmenter significativement avec un e-commerçant sur deux qui a l'intention d'embaucher cette année. Certains voient grand. Par exemple, Showroomprivé prévoit le recrutement de 150 personnes, quand Amazon France table sur 1500 en 2017.

Aucun nuage ne semble se profiler à l'horizon pour les sites de e-commerce en France. Leurs principaux défis consisteront finalement à se renforcer à l'international et multiplier les livraisons par abonnement. Les professionnels du secteur ont tout de même quelques attentes en cette année d’élection présidentielle. Ils souhaitent notamment davantage de stabilité réglementaire et législative, l’allègement de la fiscalité et des charges sociales, et plus de flexibilité du droit du travail.

Hélène Cornet