BFM Business

Le laboratoire Boiron déconseille d'utiliser son homéopathie contre le coronavirus

Boiron recule nettement mardi en Bourse

Boiron recule nettement mardi en Bourse - Boiron

Alors que certains gouvernements ainsi que des sites spécialisés dans l'homéopathie recommandent son utilisation pour lutter contre le covid-19, le laboratoire Boiron ne recommande pas l'utilisation... de ses propres produits.

"Nous ne recommandons pas que nos produits soient utilisés pour le traitement ou la prévention des symptômes du coronavirus." C'est avec ce message sur Twitter que la laboratoire Boiron aux Etats-Unis a tenu à couper court aux rumeurs selon lesquelles la thérapie controversée aurait de quelconque résultat sur le virus Covid-19.

Le laboratoire français, numéro 1 mondial de l'homéopathie, semble ne pas vouloir être associé aux informations qui recommandent l'emploi de cet médecine alternative pour lutter contre le virus.

"Nous vous exhortons à suivre les conseils des responsables gouvernementaux et des prestataires de soins de santé lors d'une crise sanitaire comme celle-ci", précise le laboratoire sur Twitter. 

Qualifiée de pseudo-science et décriée dans de nombreux pays, l'homéopathie devrait être totalement déremboursée en France d'ici l'année prochaine. Elle a cependant de nombreux adeptes ainsi que des sites d'informations qui en font la promotion. C'est le cas du site néerlandais Homoeopathiewatchblog qui recense notamment depuis le début de la crise du coronavirus les prises de position des autorités sanitaires et politique en faveur de son usage.

C'est d'ailleurs en réponse à un tweet de ce site selon lequel un député suisse a conseillé l'usage de l'Oscillococcinum de Boiron comme prophylaxie (médecine préventive) du coronavirus, que le laboratoire a souhaité prendre ses distances. 

Twitter
Twitter © Twitter

Si l'élu du Parlement suisse a depuis supprimé son tweet, certains pays continuent de conseiller l'usage de l'homéopathie en prévention contre le coronavirus. Sur le compte Twitter officiel de son bureau de presse, le gouvernement indien propose de faire appel à la médecine yunâni (médecine traditionnelle indienne) ainsi que l'homéopathie en prévention du coronavirus.

Le ministère indien de la santé détaille même dans un document officiel le nom des médicaments homéopathiques ainsi que les posologies conseillées pour prévenir l'infection.

Pour rappel, il n'existe pour l'heure aucun traitement antiviral officiel contre le Covid-19 ni même de vaccin dont les premiers tests devraient être effectués au mieux en avril en Chine pour une disponibilité possible dans six mois selon Sanofi. Par ailleurs aucune autorité sanitaire en Europe, pas plus que l'OMS ne recommande l'emploi de l'homéopathie comme prophylaxie contre le Covid-19.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco