BFM Eco

Le confinement a privé la Française des Jeux de 200 millions d'euros

7ec/80172e1fe53fe5084b2682e3b2b9a

7ec/80172e1fe53fe5084b2682e3b2b9a - JOEL SAGET / AFP

La FDJ déplore ce jeudi un manque à gagner de près de 200 millions d’euros sur la période où les Français ont été confinés. Depuis, la reprise de l’activité est progressive, souligne l’opérateur.

La Française des Jeux a subi un impact sur son activité de près de 200 millions d'euros à cause du confinement décidé face à l'épidémie de Covid-19, a annoncé le premier opérateur français de jeux d'argent jeudi dans un communiqué.

En amont de son assemblée générale, qui se tiendra à huis-clos jeudi après-midi, la société confirme, "pour la période de confinement en France, un impact total proche de 200 millions d'euros sur le chiffre d'affaires et de 100 millions d'euros sur l'Ebitda, correspondant à une baisse de près de 60% des mises".

Économiser 10% de ses coûts

L'opérateur de jeux, héritier de la loterie nationale créée en 1933, réaffirme les objectifs de son plan d'économie engagé dès le début de la crise sanitaire en France: économiser "plus de 80 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice 2020, soit plus de 10% de ses coûts fixes annuels".

L'entreprise introduite en bourse fin 2019 revendique toujours une "solidité financière", affirmant détenir "une trésorerie mobilisable à court terme de plus de 800 millions d'euros à fin mai".

Pour l'heure, la FDJ constate une "reprise progressive de l'activité" grâce notamment à la "réouverture de la quasi-totalité de ses points de vente" et à la "reprise des compétitions sportives".

N.G. avec AFP